La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Boxe Boxe

Un opéra bouffe contre le barnum politique

Passionné depuis toujours par l’opéra bouffe, le directeur du Théâtre du Rond-Point crée René l’énervé, sur une musique originale de Reinhardt Wagner. Un « opéra bouffe et tumultueux » qui porte un regard satirique sur le monde politique français des quatre dernières années.

Publié le 10 octobre 2010

Le chorégraphe hip hop Mourad Merzouki met le ring en scène, croisant gestuelle de la boxe et mouvement dansé… quitte à bousculer les deux.

C’est au fil d’une histoire intime que la boxe et la danse ont d’abord noué un dialogue chez Mourad Merzouki : gamin fermement tenu sous la houlette paternelle, le petit lyonnais s’échappait à la « School fighting » pour pratiquer les arts martiaux, en particulier la boxe américaine (dont il fut champion de France junior) et les arts du cirque. Aujourd’hui, le chorégraphe retrouve des traits d’union entre brutalité boxée et légèreté dansée. « J’ai paradoxalement retrouvé ces deux états dans chacune de ces deux pratiques. Pour cette création, je joue sur ces contrastes, car à chaque élément de la boxe correspond une dimension de l’art chorégraphique. » explique-t-il. En invitant le Quatuor Debussy en scène, qui jouera Ravel, Verdi, Mendelssohn, Schubert ou encore Gorecki, Mourad Merzouki continue d’ouvrir le langage hip hop et déplace l’enjeu du combat comme espace de rencontre. Du ring à la scène, les sept danseurs croiseront performance et défi, affront et confrontation… Autant de façons de mettre en jeu la vérité du corps.
 
Gw. D.


Boxe Boxe, de Mourad Merzouki. Du 12 au 16 octobre à 20h30. Maison des Arts, place Salvador Allende, 94000 Créteil. Tél : 01 45 13 19 19. et www.mac.com.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse