La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien / Damien Jalet

Babel 7.16

Babel 7.16 - Critique sortie Avignon / 2016 Avignon Cour d’honneur du Palais des Papes
Le chorégraphe Damien Jalet

Cour d’honneur / Chor. Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet

Publié le 26 juin 2016 - N° 245

Avec Babel 7.16, Damien Jalet et Sidi Larbi Cherkaoui recréent une nouvelle version de la pièce conçue en 2010, avec vingt-trois danseurs dans la Cour d’honneur du Palais des Papes.

Pourquoi avez-vous choisi de remonter Babel (Words) ?

Damien Jalet : Beaucoup de choses se sont passées entre la création de la pièce en 2010, au moment où la Belgique connaissait sa pire crise institutionnelle, et cette proposition de la réinventer pour la Cour d’Honneur, notamment le 13 novembre à Paris et le 22 mars à Bruxelles. Après les attentats de Paris où j’ai été impliqué à titre personnel, je me suis demandé si ça valait le coup de continuer à créer des pièces. Mais, quand les résultats des élections dans le Vaucluse sont tombés, avec cette vague FN, il n’y avait plus aucun doute sur la nécessité de remonter cette pièce. Car ce repli identitaire touche le monde entier : en Amérique avec Donald Trump, en France et en Europe avec la tragédie des réfugiés et tous les fantômes qu’elle ressuscite. J’ai le sentiment, qu’aujourd’hui, et malgré toutes nos technologies, nous avons encore une façon tribale de nous considérer.

Vous avez modifié le titre en Babel 7.16. Cela signifie-t-il que la pièce sera différente ?

D. J. : Nous nous sommes demandés comment la réactualiser, la rendre plus simple et plus percutante. De la scénographie initiale, nous n’avons gardé que cinq structures, et une nouvelle création lumière d’Urs Schönenbaum. Un des éléments de réflexion a été de lire que le Liban accueille presque autant de réfugiés que toute la communauté européenne réunie. C’est la question du nombre qui fait peur, qui est vécu comme une menace, avec un fantasme d’invasion. Babel 7.16 est donc une sorte de témoignage et réunit le double de danseurs.

« C’est une pièce ambivalente qui parle d’un thème lourd mais le déjoue avec légèreté. »

Combien seront-ils ?

D. J. : C’est une sorte de petite humanité composée de 23 danseurs. Chacun amène sa langue – parlée et chorégraphique – car le mythe de Babel parle de la relation entre territoire et langage… C’est un sujet grave, mais c’est une des pièces les plus drôles que nous ayons créée. Les deux premiers mois, nous étions dans un constat pessimiste, une physicalité conflictuelle, car il fallait marquer ou s’inscrire dans un territoire. Et puis l’humour est venu des interprètes, de l’alchimie entre ces gens, de leurs oppositions. C’est une pièce ambivalente qui parle d’un thème lourd mais le déjoue avec légèreté. Elle est presque résistante dans sa célébration de la différence. Chacun défend sa propre langue que seule la danse peut unifier. Dans la Bible, c’est une malédiction, mais ici c’est une bénédiction, c’est jubilatoire et magnifique.

Il y aura des musiciens venus des quatre coins du monde sur le plateau…

D. J. : La musique réunit sur scène, Patrizia Bovi et Gabriele Miracle, musiciens italiens, spécialistes du style médiéval, les percussionnistes Japonais Shogo Yoshii, Kazunari Abe, ainsi que Mahabub Khan et Sattar Khan du Rajasthan. C’est une métaphore de la Route de la soie qui reliait l’Orient à l’Occident. Nous leur avons demandé de reprendre deux airs d’électro-rock, ce qui dote l’ensemble d’un cachet ancien et futuriste à la fois. La pièce joue sur ces contrastes. Nous nous sommes autant inspirés de la Bible que de Metropolis qui fait de Dieu un robot ou de Blade Runner.

Que signifie le 7.16 du titre, outre la date d’Avignon ?

D. J. : Le titre reprend cette opposition. Babel 7.16 peut évoquer une mise à jour de logiciel ou un verset biblique ou coranique. Et il y a une connexion avec la numérologie. Le chiffre 5 domine cette pièce. Il y a 5 structures, 5 lettres au mot Babel et si on réunit 7 et 16 on obtient 5 en réduisant 23 !

 

Propos recueillis par Agnès Izrine

A propos de l'événement

Babel 7.16
du Mercredi 20 juillet 2016 au Samedi 23 juillet 2016
Cour d’honneur du Palais des Papes
Place du Palais, 84000 Avignon, France

à 22h. Tél. : 04 90 14 14 14. Durée 1h40.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes