La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Angels in America de Tony Kushner, mis en scène et chorégraphié par Philippe Saire

Angels in America de Tony Kushner, mis en scène et chorégraphié par Philippe Saire - Critique sortie Avignon / 2021 Avignon Avignon Off. La Manufacture
Philippe Saire chorégraphie et met en scène Angels in America. © Philippe Weissbrodt

La Manufacture / de Tony Kushner / mise en scène et chorégraphie Philippe Saire
Gros plan

Publié le 25 juin 2021 - N° 290

Philippe Saire met en scène la pièce-monument du théâtre américain dans laquelle Tony Kushner fait le portrait d’une nation en prise avec ses démons que la menace de la maladie vient réveiller.

Dans les années 80, alors que Ronald Reagan choisit le laisser-faire et entraîne l’Amérique dans la voie du libéralisme échevelé et du chacun pour soi, le sida éclate dans les communautés homosexuelles et l’on découvre avec horreur que s’aimer d’amour conduit à mourir d’aimer. Tony Kushner imagine une pièce chorale qui raconte, avec humour et de façon allégorique, comment « le soudain délitement du monde et du collectif exhorte à son improbable et réjouissante réinvention ». Sa pièce est initialement publiée en deux parties et dure près de six heures. Philippe Saire la raccourcit au tiers en « une quarantaine de scènes courtes, dans un style cinématographique, qui s’enchaînent, se chevauchent et même parfois s’entremêlent. Cette structure, ainsi qu’une attention particulière au rythme de chaque scène, parvient à maintenir un sentiment de suspense, alors que des passages oniriques en allègent la narration. » Les rythmes pop des années 80 accélèrent la tension pour rendre compte du tourbillon d’angoisse dans lequel étaient plongés les amants.

L’intime et le politique

Comment affronter ce qui est perçu comme un châtiment divin, un cancer affligeant les déviants, une menace corsetant la liberté sexuelle et l’instrument idéal d’un retour aux valeurs conservatrices de la monogamie prudente ? « En cela, la pièce de Tony Kushner fait encore aujourd’hui écho à notre société marquée par une tension entre immobilisme – voire retour en arrière – et volonté d’embrasser le changement. » dit Philippe Saire, qui la met en scène en exaltant « des corps bousculés, fragilisés, qui s’empoignent et s’étreignent ». Angels in America raconte la destruction puis le renouvellement des communautés. « Si les personnages glissent d’abord dans l’isolement et la solitude sous la contrainte du sida, la seconde partie reconstruit une communauté de manière nouvelle grâce à des rencontres et des collaborations improbables. » Les enjeux politiques et sanitaires étaient intrinsèquement liés en ces années où la mort décimait les corps et ravageait les esprits. « J’aimerais ici y revenir, dans une période actuelle où les enjeux se sont déplacés mais où la stigmatisation de la maladie demeure. Une époque où les questions de fluidité de genre s’ouvrent au grand public, mais où les extrêmes politiques et les intolérances se réveillent, où les communautés solidaires sont plus que jamais nécessaires. » dit le chorégraphe et metteur en scène.

 

Catherine Robert

A propos de l'événement

Angels in America
du mardi 6 juillet 2021 au dimanche 25 juillet 2021
Avignon Off. La Manufacture
2, rue des Ecoles / La Patinoire, 2483, chemin de l’Amandier.

à 21h50 (départ navette 21h30). Tél. : 04 90 85 12 71. Durée : 2h30.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes