La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Une petite douleur

Un bluesman charismatique entre cultures américaine et française.

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Claudia Morin met en scène et interprète Une petite douleur aux côtés
de Jean-Gabriel Nordmann et Alain Roland. Une pièce de Harold Pinter à travers
laquelle le Prix Nobel de littérature distille mystère, drôlerie et sens de
l’improbable.

En décernant son prix de littérature 2005 à Harold Pinter, l’Académie Nobel a
souhaité célébrer la façon avec laquelle l’auteur anglais « découvre l’abîme
sous les bavardages et se force un passage dans les pièces closes de
l’oppression »
. Dans les pièces closes de toutes les oppressions :
flagrantes ou insidieuses, particulières ou universalisées ; oppressions
sociales, politiques, intellectuelles’ Dans Une petite douleur, un couple
apparemment sans histoire se laisse enfermer dans ses angoisses et ses
questionnements, s’avance sur les terrains glissants de l’inconnu et de
l’irrationnel. Une belle journée d’été qui échappe ainsi à la banalité du
quotidien à travers ce que Claudia Morin appréhende comme « un jeu d’esprit
brillant et étrange
(?) mêlant l’absurde, l’humour et le sentiment du
tragique de l’existence »
.

M. Piolat Soleymat

Une petite douleur, de Harold Pinter ; mise en scène de Claudia Morin. Du
15 mars au 5 mai 2007. Du mercredi au samedi à 21h00, le dimanche à 15h00.
Théâtre Mouffetard, 73, rue Mouffetard, 75005 Paris. Réservations au 01 43 31 11
99.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre