La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Tristesses (comédie)

Tristesses (comédie) - Critique sortie Avignon / 2016 Avignon Festival d’Avignon. Gymnase du lycée Aubanel
Légende : Tristesses mis en scène par Anne-Cécile Vandalem. CR : Todd Hido

Gymnase du lycée Aubanel / texte et mes Anne-Cécile Vandalem

Publié le 26 juin 2016 - N° 245

Du théâtre musical et politique à la lisière du cinéma : le programme réjouissant  de Tristesses (comédie), conçu et mis en scène par Anne-Cécile Vandalem, télescope les genres.

Parmi l’important contingent belge de cette 70ème édition se trouve  une jeune femme, Anne-Cécile Vandalem, qui risque bien de marquer le festival de son empreinte tant son spectacle, Tristesses, paraît ne ressembler à aucun autre. Au début, l’affaire peut sembler politique puisque Anne-Cécile Vandalem fait reposer son projet sur un constat auquel on a très envie d’adhérer. «  Je veux parler de la relation de la tristesse et du pouvoir, car il est évident que la plus grande arme politique actuelle est l’attristement des

peuples ». Sous-titrée « comédie », Tristesses vise donc à tirer le spectateur-citoyen de son état d’abattement, mais le spectacle ne se présente pas pour autant comme un manifeste politique joyeux ou militant.

La dirigeante du parti Réveil populaire

Anne-Cécile Vandalem penche plutôt pour le mélange des genres. Et celui-ci risque d’être détonnant. En effet, Tristesses, c’est aussi le nom de la fictive île danoise où la metteure en scène belge situe l’action de son spectacle. A Tristesses, les abattoirs ont longtemps alimenté l’économie locale. Mais l’activité économique déclinant, l’île se dépeuple et la mère de Marta Heiger vient de s’y suicider. Or, Marta Heiger, qui dirige le parti Réveil populaire, est en pôle-position pour devenir Premier Ministre. A partir de là, le suicide devient un enjeu politique, et la réalité doit se plier aux exigences de la propagande et de la communication. Avec pour cadre les maisons pittoresques d’un petit village danois, Tristesses s’avance comme un mille-feuille de genres où les registres se télescopent, basculant de la réalité à la fiction, du théâtre au cinéma, et oscillant entre polar et théâtre musical. Pour le plus grand plaisir du spectateur.

 

Eric Demey

A propos de l'événement

Tristesses (comédie)
du Vendredi 8 juillet 2016 au Jeudi 14 juillet 2016
Festival d’Avignon. Gymnase du lycée Aubanel
Rue Palapharnerie, 84000 Avignon, France

à 18h, relâche le 11. Tél.: 04 90 14 14 14. Durée : 2h15.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes