La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Entretien / Paul Fournier

Traversées de Noirlac

Traversées de Noirlac - Critique sortie Classique / Opéra Bruère-Allichamps
Le Concert idéal, l’ensemble de la violoniste Marianne Piketty, avec la comédienne Irène Jacob, le 27 juin à 21h.

TOUS REPERTOIRES / CHER

Les festivals sont souvent à l’origine de moments intenses de communion entre des joyaux du patrimoine architectural, des partitions et des interprètes. La beauté absolue de l’abbaye cistercienne de Noirlac, au cœur du Berry, accueille chaque été lors de ses Traversées une magnifique programmation. Présentation par son directeur Paul Fournier.

« Ne rien s’interdire dans les alliances parfois improbables »

Quel est le projet général de ce festival qui se plaît à provoquer souvent d’un concert à l’autre de véritables chocs des mondes, des musiques anciennes jusqu’au jazz contemporain

Paul Fournier : Le nom de ce festival – « les Traversées » –  résume bien notre objectif : installer le public dans un mouvement qui renouvelle son attention et son désir de découverte. Dans l’idée de traversée, il y a l’imprévisible,  le surgissement et en même temps la perspective d’arriver sans se perdre… Notre responsabilité est  de créer les conditions de la confiance vis-à-vis d’un public plus curieux qu’on veut le dire ! Sans rien s’interdire dans les alliances parfois improbables, pour autant qu’elles aient du sens artistiquement et que la qualité soit au rendez vous.

Les différents lieux du festival semblent aussi des éléments de la programmation…

P. F. : Le monument, une abbaye cistercienne du XIIème siècle exceptionnelle dans sa beauté et sa conservation,  est un partenaire à part  entière  pour le festival. Trois concerts sont présentés chaque samedi, dans trois espaces différents : le dortoir des convers, le réfectoire des moines et l’église abbatiale. Leurs acoustiques singulières permettent d’y  faire entendre des esthétiques musicales différentes.

Lequel des concerts du Festival vous semble le plus singulier ?

P. F. :  Je vais parler du  premier et  du dernier des concerts donnés dans l’église abbatiale. La Passion selon Marie de Zad Moultaka est une œuvre majeure de notre temps : le compositeur franco-libanais réussit à  marier avec force et subtilité les sonorités orientales avec le langage  baroque. Le dernier concert réunira  deux maîtrises, celle du Centre de Musique Baroque de Versailles et celle de Radio France ; un effectif exceptionnel pour  une création de Philippe Hersant qui fera écho à la Messe à 4 chœurs spatialisés de Charpentier.

 

Propos recueillis par Jean Lukas

A propos de l'événement

Traversées de Noirlac
du Samedi 20 juin 2015 au Samedi 11 juillet 2015

Bruère-Allichamps, France

Abbaye de Noirlac, Centre culturel de rencontre.


Tous les samedis. Tél. 02 48 96 17 16. Places de 10 à 22 €. Gratuité pour les moins de 12 ans.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra