La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Festival de Saint Denis

Festival de Saint Denis - Critique sortie Classique / Opéra saint denis
Jérémie Rhorer

BASILIQUE / SEINE-SAINT-DENIS

Publié le 2 juin 2015 - N° 233

Jeunes et bons à la fois Pleins feux à Saint-Denis sur trois chefs apparus ces dernières années sur la scène musicale française : Jérémie Rhorer, Raphaël Pichon et Maxime Pascal. De jeunes talents qui ont su apporter au prestigieux festival un surcroît de vitalité et d’esprit d’aventure, et auxquels le festival a apporté un rayonnement exceptionnel. 

« Nous devons accompagner l’évolution de la vie musicale : depuis que je suis arrivée en 2011, j’ai souhaité développer nos partenariats avec les jeunes chefs d’orchestre » confie Nathalie Rappaport, la directrice du festival.

Parmi ceux-ci figurent celui qui reste le plus connu d’entre eux, Jérémie Rhorer. Souvent invité à Saint-Denis avec son orchestre Le Cercle de l’Harmonie, il fait cette année son retour pour l’événement de sa première rencontre avec l’Orchestre national de France, en concert d’ouverture. Il dirigera Le Paradis et la Péri de Schumann, une œuvre magistrale rarement à l’honneur : « Il a longtemps été d’usage de dire que les œuvres de Schumann souffraient d’un déficit de clarté orchestrale.  Par ailleurs, une tradition d’interprétation a eu tendance à alourdir l’œuvre, par des choix de tempi notamment. Or cette partition est une grande réussite ; d’ailleurs, Schumann lui-même la considérait comme l’une de ses meilleures œuvres. Bien plus que ses opéras, Le Paradis et la Péri montre le talent dramatique de Schumann » explique Rhorer.

De Schumann à Mozart

C’est à Mozart et sa Messe en ut, à la tête d’une distribution juvénile composée de Sabine Devieilhe (soprano), Marianne Crebassa (mezzo-soprano), Samuel Boden (ténor) et Florian Sempey (baryton), que se voueront à la suite de Rhorer, l’ensemble Pygmalion et son jeune directeur musical Raphaël Pichon : « Les origines de la Messe en ut sont multiples : elle est tout d’abord le fruit d’une promesse faite à son père d’écrire une œuvre sacrée « d’action de grâces », afin de remercier Dieu d’avoir guéri sa future femme Constance. En cela, elle est une vraie déclaration d’amour à Constance, qui créa elle-même la partie de première soprano, centrale dans la messe. Cette messe attend donc des musiciens que nous sommes de trouver un équilibre entre l’esprit et le cœur. C’est une œuvre incroyablement pensée et construite, mais qui doit avant tout nous toucher droit au cœur, bien qu’inachevée. »

De Mozart à Monteverdi

Enfin, eux aussi à l’honneur dans le cadre millénaire de la Basilique de Saint-Denis, l’ensemble Le Balcon et son chef Maxime Pascal, artistes résidents du Festival, interprèteront les Vêpres Solennelles de la Vierge de Monteverdi en développant leur propre conception de la diffusion du son «  avec un dispositif nomade qui pourrait s’installer partout et envelopper le public, le placer à l’intérieur de l’œuvre ». « Ce qui me fascine dans Les Vêpres, c’est qu’il s’agit d’un jeu d’espaces, étonnant d’invention et d’imagination, poursuit Maxime Pascal. Monteverdi fait voyager le texte dans la basilique en invoquant des phénomènes acoustiques tels que les éléments d’appels et d’échos, mais surtout il conçoit le chœur et l’orchestre comme un organisme en mouvement dans l’espace.  C’est une œuvre à géométrie variable, les groupes orchestraux se font et se défont, s’opposent ou s’unissent selon que le texte exprime par exemple l’unanimité de la foule ou bien le recueillement et l’introspection. »

 

Jean Lukas

A propos de l'événement

Festival de Saint Denis
du Jeudi 4 juin 2015 au Vendredi 26 juin 2015

Basilique Cathédrale de Saint-Denis, 1 Rue de la Légion d'Honneur, 93200 Saint-Denis, France

Jérémie Rhorer : Jeudi 4 juin à 20h30.


Raphaël Pichon : Jeudi 18 juin à 20h30.


Maxime Pascal : vendredi 26 juin à 20h30.


Tél : 01 48 13 06 07.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra