La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Théâtre & Politique

Théâtre & Politique - Critique sortie Théâtre Cergy-Pontoise L'APOSTROPHE - THEATRE DES ARTS
Crédit : Vladimir Vatsev Légende : Ylajali de Jon Fosse, à L’apostrophe.

Gros plan
L’Apostrophe – Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise

Publié le 20 avril 2013 - N° 209

Du 14 mai au 8 juin, L’apostrophe – Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise présente la 4ème édition de son cycle Théâtre & Politique. Une façon de poser le théâtre comme condition d’accès à la citoyenneté et à l’égalité.

Depuis sa création, en 1991, la Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise s’est donnée pour mission, dans un souci constant de défense des valeurs de la démocratisation culturelle, d’être – plus qu’un lieu de spectacle – « un lieu d’ouverture, de confrontation, de rencontre entre le public et les artistes ». Assumant pleinement son projet de mise en mouvement de la pensée et de questionnement des affaires de la cité, L’apostrophe présente, depuis quatre ans, un cycle de programmation visant à réinterroger les rapports qui unissent le théâtre à la politique. « S’il est évident que faire du théâtre constitue en soi un acte politique, rappelle Jean Joël Le Chapelain, directeur de l’institution cergyssoise, cet engagement et les formes qu’il emprunte ne vont pas toujours de soi. Les enjeux dont il est porteur à travers l’éducation, la pratique et l’offre culturelle évoluent, se transforment et plus que jamais nécessitent une ferme vigilance. Défendre la culture, et en son sein le théâtre, c’est comme le rappelait il y a peu la philosophe Marie-José Mondzain, “lutter contre l’effondrement de la politique”, car celui-ci est l’une des conditions de possibilité de la vie politique. »  

A la croisée du politique et du poétique

Cette défense passera, lors de la 4ème édition du cycle Théâtre & Politique, par la présentation de sept spectacles venant éclairer et nourrir de nombreuses réflexions sur le monde tel qu’il va. Relation à la pauvreté et à l’esseulement : le jeune comédien et metteur en scène Gabriel Dufay signera la création française de Ylajali, de Jon Fosse, variation du dramaturge norvégien à partir du roman Faim, de Knut Hamsun. Jacques Rebotier (artiste en résidence à L’Apostrophe) déploiera toute la singularité de son univers facétieux, à la croisée du poétique et du politique, à travers deux créations : Héraclite & Démocrite et Le Cabaret de la dernière chance. Tendre et Cruel de Martin Crimp (adaptation contemporaine des Trachiniennes) dans une mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman, Hand Stories du marionnettiste chinois Yeung Faï, le procès d’Hamlet dans une cour s’assises (S’il vous plaît, continuez – Hamlet par Roger Bernat et Yan Duyvendak ) et une investigation littéraire au sujet de ce drame (Enquête sur Hamlet de Pierre Bayard et Dominique Paquet) viendront, eux aussi, mettre en jeu notre rapport à l’être, à l’avoir, aux évolutions de la société et à l’histoire de l’homme.

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Théâtre & politique
du Mardi 14 mai 2013 au Samedi 8 juin 2013
L'APOSTROPHE - THEATRE DES ARTS
place des arts 95000 Cergy Pontoise
L’apostrophe – Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, BP 60307, 95027 Cergy-Pontoise Cedex. Du 14 mai au 8 juin 2013. Tél. : 01 34 20 14 14. www.lapostrophe.net
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre