La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

The sound of silence

The sound of silence - Critique sortie Danse
Crédit photo : Gints Malderis Légende photo : Alvis Hermanis met en scène la jeunesse des sixties

Publié le 10 novembre 2008

Alvis Hermanis montre des derniers soubresauts des illusions sixties et pousse le théâtre dans ses ultimes retranchements.

1966 : The Sound of Silence, deuxième album de Simon et Garfunkel, emporte les cœurs sixties dans les vents électriques de ses mélodies fugitives. Souvenirs briqués à l’or fin de la nostalgie… dont Alvis Hermanis écaille aujourd’hui le vernis jauni vintage, pour scruter la jeunesse effervescente de nos parents. « La scène est l’espace de l’éphémère. C’est pourquoi c’est un art si mélancolique, il est définitivement ancré dans l’Europe d’autrefois même s’il peut raconter des histoires d’aujourd’hui » dit le metteur en scène letton, qui sans cesse s’évade des ornières de la forme en empruntant diverses voies esthétiques. Quitte à dérouter. Faisant écho à Long life, qui observait le quotidien de retraités parqués dans un appartement communautaire à Riga, The Sound of Silence remonte le temps et montre les mêmes protagonistes 40 ans plus tôt. Sans tabou ni naphtaline, cette pièce sans parole met en scène et en musique ce petit zoo domestique, secoué par les derniers soubresauts de l’utopie du bonheur collectif. Drolatique… cruellement.
 
Gw. D.


The sound of silence, d’Alvis Hermanis, du 3 au 6 décembre 2008, à 20h30, à la Maison des arts de Créteil, Place Salvador Allende, 94000 Créteil. Rens. 01 45 13 19 19 et www.maccreteil.com. Durée : 3h15.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse