La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Synesthesia, dialogue entre la violoniste japonaise Sayaka Shoji et la pianiste Suzanna Bartal

Synesthesia, dialogue entre la violoniste japonaise Sayaka Shoji  et la pianiste Suzanna Bartal - Critique sortie Classique / Opéra Paris Maison de la culture du Japon à Paris
La violoniste japonaise Sayaka Shoji©Kishin Shinoyama

récital violon piano

Publié le 10 août 2020 - N° 286

La violoniste japonaise Sayaka Shoji dialogue avec la pianiste Suzanna Bartal à travers un projet qui fusionne intimement vidéo et musique.

« Pourquoi la musique sert-elle l’image et pas l’inverse ? » s’est demandé la violoniste japonaise Sayaka Shoji en découvrant les films d’Eisenstein, à l’âge de 16 ans. Une année particulièrement importante pour elle puisque c’est à cette époque qu’elle a remporté le prestigieux Concours Paganini de Gênes dont elle est la plus jeune lauréate. Remarquée par Zubin Mehta, elle a réalisé grâce à lui son premier enregistrement avec l’Orchestre philharmonique d’Israël et poursuit depuis une carrière internationale fulgurante, jouant avec des orchestres de premier plan (Orchestre philharmonique de Berlin, Orchestre symphonique de Londres, New York Philharmonic…) et enregistrant pour le très convoité label Deutsche Grammophon pour qui elle a réalisé l’intégrale des sonates pour violon de Beethoven avec Gianluca Cascioli. Tout en poursuivant une carrière internationale fulgurante, elle ne cesse d’explorer arts visuels et musique à travers son projet Synesthesia, débuté il y a plusieurs années avec le plasticien et vidéaste Pascal Frament. Présenté à la Maison de la culture du Japon, ce nouveau volet mêle une vidéo conçue par la violoniste elle-même à partir de la Sonate n° 1 de Béla Bartók à son interprétation de la partition avec la pianiste Suzanna Bartal. À la manière de Rimbaud établissant des correspondances entre les lettres de l’alphabet et les couleurs, cette fusion des arts nourrie de synesthésie se révèle d’une poésie folle. Au programme aussi Brahms avec La Sonate pour violon et piano no1 en sol majeur, Op.78.

Isabelle Stibbe

 

A propos de l'événement

Synesthesia
du Mardi 29 septembre 2020 au Mardi 29 septembre 2020
Maison de la culture du Japon à Paris
101 bis, quai Branly, 75015 Paris.

à 20h. Tél. : 01 44 37 95 95. www.mcjp.fr.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra