La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien

Sosies de Rémi de Vos, mise en scène d’Alain Timár

Sosies de Rémi de Vos, mise en scène d’Alain Timár - Critique sortie Avignon / 2021 Avignon Avignon Off. Théâtre des Halles
Le metteur en scène Alain Timár, directeur du Théâtre des Halles. © Bernard Renoux

Entretien / Alain Timár
Théâtre des Halles / de Rémi De Vos / mes Alain Timár

Publié le 25 juin 2021 - N° 290

L’un est un double fatigué de Johnny Hallyday, l’autre une réplique médiocre de Serge Gainsbourg. Fruit d’une commande d’Alain Timár à Rémi De Vos, Sosies part à la rencontre de ces deux personnages et de quelques-uns de leurs proches. Des êtres à la recherche d’eux-mêmes qui rêvent d’une vie meilleure…

Qu’est-ce qui vous a décidé à passer commande d’un texte à Rémi De Vos  ?

Alain Timár : Il s’agit d’une histoire amicale et naturelle qui a vu le jour, il y a quelques années, au Théâtre des Halles, où j’ai accueilli plusieurs spectacles de textes de Rémi De Vos mis en scène par diverses compagnies. J’ai donc fait la connaissance de Rémi, avec qui je me suis lié d’amitié. Au bout d’un certain temps, je me suis dit qu’il s’agissait d’un auteur avec qui j’aimerais vraiment travailler. Et puis, lors d’un séjour que j’ai passé chez lui, nous nous sommes mis à discuter de ce que pouvait signifier, aujourd’hui, être Français. C’est là que lui est revenue à l’esprit l’histoire réelle d’un procès pour tentative d’homicide volontaire, lors d’un bal populaire, de la part d’un sosie de Serge Gainsbourg sur un sosie de Johnny Hallyday. Cette idée a germé et je lui ai demandé d’écrire une pièce autour de la notion de sosie.

Ce qui rejoint la notion d’identité…

A.T. : Exactement. Les sosies de Johnny et de Gainsbourg qui apparaissent dans la pièce posent question par rapport à l’identité française. Car l’un et l’autre sont d’origines étrangères, alors que d’un point de vue symbolique ils représentent profondément la France. Le texte de Rémi De Vos nous plonge dans un quartier populaire. C’est là que vivent Bernie, un sosie de Johnny Hallyday, ainsi que Le Gainz, un sosie de Serge Gainsbourg, et sa famille. Le Gainz n’a pas beaucoup de travail, alors que Bernie, lui, commence à avoir un peu de succès dans le quartier : il a son affichette à la boulangerie, il va passer à la discothèque du coin… De là naît une jalousie entre les deux sosies, qui est le point de départ de la pièce…

« L’écriture très acérée de Rémi De Vos nous interroge sur l’idée du dédoublement… »

Comment cette histoire se déploie-t-elle à travers l’écriture de Rémi De Vos ?

A.T. : Comme dans tous les textes de Rémi De Vos, il y a dans Sosies beaucoup de truculence. Son écriture au scalpel fait surgir beaucoup d’humour par rapport à ses personnages, à leurs rêves, à leurs fantasmes, à la manière dont ils vivent, dont ils se voient, dont ils s’identifient à telle ou telle personnalité… Il y a de l’ironie chez Rémi De Vos, du sarcasme, mais aussi, et c’est très important, un grand amour, une grande tendresse pour ces gens-là.

Selon vous, qu’est-ce que Sosies vient dire de notre époque ?

A.T. : L’écriture très acérée de Rémi De Vos nous interroge sur l’idée du dédoublement, sur le fait que chacun d’entre nous, à un moment donné de sa vie, voudrait être quelqu’un d’autre et essaie donc d’interpréter cet autre. Quelle est cette course après cette chose qui n’est pas nous, mais que l’on imagine, que l’on fantasme ? A travers tout ceci se pose la question de l’image, du paraître, de ce que nous sommes réellement… Ma mise en scène cherche à mettre tout cela en lumière sans jamais aller vers la caricature, sans jamais se moquer des personnages, en amenant au contraire une grande authenticité, une grande sincérité dans le rapport à ces femmes et ces hommes. Il est vraiment pour moi fondamental de faire ressortir une part d’humanité dans le déploiement de la vie de ce quartier.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Sosies de Rémi de Vos
du Mercredi 7 juillet 2021 au Vendredi 30 juillet 2021
Avignon Off. Théâtre des Halles
rue du Roi René

à 19h. Relâche les 13, 20 et 27 juillet. Tél : 04 32 76 24 51. Durée 1h30.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes