La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Saleté

Saleté - Critique sortie Théâtre
Légende photo : (crédit : Olivier Chambrial) : Farid’O et ses danseurs incarnent Sad, d’après Saleté de Robert Schneider.

Publié le 10 février 2009

Saleté est la dernière pièce du chorégraphe Farid Ounchouiène. Une pièce poignante, qui porte un propos très fort et un hip hop sans concessions.

Farid’O aime s’inspirer de textes littéraires pour construire son travail. Des textes qu’il choisit méticuleusement pour leur force et le regard acéré qu’ils portent sur notre société. Pour Saleté, il a trouvé dans le texte de Robert Schneider l’histoire d’un homme sur le chemin de l’immigration et de la clandestinité. Sad est vendeur de roses en Allemagne, et subit au jour le jour les attaques du racisme, des préjugés, de l’exclusion. Le spectacle de Farid’O mélange habilement le texte, par extraits, et la danse, qui balade le protagoniste de corps en corps, dans chacun des quatre interprètes. Les danseurs balaient d’un revers de manche tous les attendus autour de leur technique hip hop, préférant, à la performance et au divertissement, servir avec rage et passion la brutalité d’un propos.
N. Yokel


Saleté de Farid’O, le 4 février à 20h30, 5 rue Jean Jaurès, 93130 Noisy-le-Sec. Tel : 41 83 15 20.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre