La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

Rime of the ancient mariner

Rime of the ancient mariner - Critique sortie Jazz / Musiques

Publié le 10 mars 2012 - N° 196

Première mondiale à la Maison de la Musique de Nanterre : The Tiger Lillies revisitent en musique et en images la célèbre complainte maritime de Samuel Taylor Coleridge. Un événement incontournable !

« Water, water, everywhere, / And all the boards did shrink ;
/ Water, water, everywhere,
/ Nor any drop to drink. ». Après qu’il a tué l’albatros qui a pourtant sauvé son équipage des eaux meurtrières du grand Sud, le vieux marin subit la vengeance d’esprits tenaces, qui abattent leur colère sur le bateau. La mort vient prendre ses compagnons un par un, jusqu’à ce qu’il comprenne enfin qu’aimer Dieu, c’est aimer ses créatures : « For the dear God who loveth us,
/ He made and loveth all. ». En guise de châtiment, le vieux marin est condamné à errer éternellement : sa pénitence est de raconter son histoire. Le poème de Coleridge est l’occasion, pour les Tiger Lillies, d’une relecture toute personnelle de ce chef-d’œuvre de la littérature romantique et fantastique. Dans un univers pictural à la Tim Burton, le trio britannique nous embarque dans les eaux glaciales de l’Antarctique, à la suite du vieux marin et de son albatros, et nous ensorcelle à la manière du récitant obnubilant ses auditeurs par sa complainte.

Une expérience visuelle et sonore unique

Inspiré des gravures de Gustave Doré, le film d’animation réalisé par le photographe américain Mark Holthusen est projeté en fond de scène, sur un large tulle qui permet des animations inédites. « L’illustration onirique du poème de Coleridge est aussi une invitation dans le monde surréaliste des Tiger Lillies », entre cabaret burlesque et opéra. Martyn Jacques, le chanteur du groupe, est accompagné par ses complices, Adrian Huge et Adrian Stout, à l’accordéon, aux percussions, au ukulélé et même à l’égoïne. Ces musiciens inclassables, dont le talent et la maîtrise technique sont à la hauteur de leur capacité d’invention complètement débridée, trouvent, chez Coleridge, un souffle puissant pour animer leur machine à rêves. Ce spectacle, coproduit par la Maison de la Musique de Nanterre, constitue une expérience visuelle et sonore unique, entre film et concert. Voilà l’occasion de découvrir ces artistes éblouissants, fabricateurs d’univers burlesques et poétiques, et leur art, présenté comme la fusion punk entre le burlesque des années 1930 et le music-hall anglais.

Catherine Robert


Rime of the ancient mariner, un spectacle des Tiger Lillies. Première mondiale du 16 au 18 mars 2012 (vendredi et samedi à 20h30 ; dimanche à 16h30). Maison de la Musique de Nanterre, 8, rue des Anciennes Mairies, 92000 Nanterre. Réservations au 3992 et sur billetterie@mairie-nanterre.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques