La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis - Critique sortie Danse Seine-Saint-Denis / Festival
Maud Le Pladec, Julien Gallée-Ferré et Tom Pauwels dans Poetry. Crédit : Caroline Ablain.

Seine-Saint-Denis / Festival

Publié le 25 avril 2016 - N° 243

Fédérant dix théâtres partenaires, l’édition 2016 met la Corée à l’honneur et continue de montrer une danse inventive, engagée dans les questions de notre temps.

Intime, politique, mathématique, métaphorique, plastique ou encore performatif… C’est le corps dansant dans toute sa complexité sémantique qu’explorent les artistes à l’affiche des Rencontres chorégraphiques. L’édition 2016 traverse notre époque en déployant à même le plateau les problématiques qui habitent notre présent. L’italien Marco d’Agustin questionne ainsi l’agitation vibrionnante qui asphyxie le quotidien sous le divertissement et la débauche d’énergie, Kubilai Khan Investigations sonde les représentations corporelles en marge de leurs conventions et cherche des gestes d’écart qui échappent à la force des catégories, tandis que Nina Santes fabrique une créature polyphonique, une utopie à vue. Un autre exemple est donné par Somoo, qui détourne le Talchum, théâtre populaire masqué et dansé coréen, pour poser un regard sur les femmes d’aujourd’hui, sans hypocrisie, sans intention cachée.

Variété des esthétiques

L’expérimentation trace une deuxième ligne de force de la programmation : elle puise sa matière dans la tradition comme Yasmine Hugonnet, qui s’intéresse à la ronde comme manière de penser le groupe, dans le folklore aragonais avec Marcos Morau qui y greffe son univers surréaliste, ou dans les mathématiques, à l’instar de Cindy Van Acker qui imagine, pour le Ballet de Lorraine, une pièce structurée à partir des données d’Eléments, livre du mathématicien grec Euclide. Créations chorégraphiques et musicales réinventent leur compagnonnage : avec un concert-performance théâtral imaginé par Eleanor Bauer et Chris Peck avec l’ensemble Ictus, ou encore avec Marco Berrettini qui signe avec son groupe Summer Music la bande-son d’une comédie musicale antisystème. Enfin, on découvrira plusieurs artistes coréens dans le cadre de l’Année France-Corée 2015-2016. Ces quelques exemples piochés parmi les vingt-six compagnies invitées dévoilent la diversité des esthétiques et des écritures qui font aujourd’hui la vitalité de la création chorégraphique contemporaine !

 

A propos de l'événement

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
du Mercredi 11 mai 2016 au Samedi 18 juin 2016


Rens. 01 55 82 08 01 et www.rencontres-choregraphiques.com.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse