La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Primo amore

Primo amore - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre ouvert

Théâtre Ouvert / de Letizia Russo / conception-réalisation Mathieu Montanier et Isabelle Mouchard

Publié le 25 mars 2015 - N° 231

Les deux cofondateurs de la compagnie TELEGRAM portent à la scène Primo amore, un monologue de la jeune auteure italienne Letizia Russo. Entre sourire et gravité, Mathieu Montanier fait de cette déambulation immobile un étonnant moment de théâtre. 

Dirigé par Caroline Marcilhac depuis janvier 2014 (qui a succédé à Lucien et Micheline Attoun, fondateurs historiques de ce lieu dédié aux écritures contemporaines), Théâtre Ouvert présente, après le remarquable Sauver la peau*, une nouvelle création autour des thèmes de l’introspection, de la solitude, de l’identité. Pilier de cette proposition, le comédien Mathieu Montanier, qui signe la conception et la réalisation du spectacle en collaboration avec Isabelle Mouchard (les deux artistes ont fondé ensemble, en 2014, la compagnie TELEGRAM), s’empare du texte de la jeune auteure italienne Letizia Russo de façon magistrale. Dans Primo amore (Premier amour, la traduction française est de Jean-Paul Manganaro), un quadragénaire marche sur les traces de son passé dans les rues de la petite ville qui l’a vu grandir. Là, derrière le comptoir d’un bar dans lequel il entre par hasard, il retrouve l’homme avec lequel il a vécu ses premiers émois charnels et amoureux. Cette relation entre adolescents de 15 ans fut aussi, pour lui, l’occasion de prendre conscience de son homosexualité et de faire l’expérience de l’abandon.

Une performance d’acteur impressionnante

Assis derrière une table, un sourire accroché aux lèvres, Mathieu Montanier se lance dans ce monologue à la langue heurtée et trouée après avoir griffonné, durant quelques minutes, l’une des pages d’un tas de feuilles qui se trouve devant lui. Il restera assis pendant la quasi-totalité de la représentation, donnant corps à une performance à la fois fixe et pleine de vivacité. D’une grande économie de moyens, ce spectacle en forme de déambulation intérieure puise dans la musicalité et la qualité de présence du comédien. Toute la profondeur de ce Primo amore part de sa voix, de ses yeux, de ses bras, de son buste, des expressions de son visage, d’une manière extrêmement fine d’investir les contrastes de l’écriture de Letizia Russo. Passant par des silences qui se prolongent, qui découpent des à-pics dans la matière du texte, par des mots qui se détachent un à un, générant toutes sortes de retentissements, l’interprétation de Mathieu Montanier compose des panoramas d’une sensibilité impressionnante. On est saisi par cette virtuosité. On est troublé par ce mélange de légèreté, de gravité et de violence qui laisse apparaître, à travers l’expérience d’un homme, toute la complexité du déchirement.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Primo amore
du Lundi 23 mars 2015 au Samedi 11 avril 2015
Théâtre ouvert
4 Cité Véron, 75018 Paris, France

Le mardi à 19h, du mercredi au vendredi à 20h, le samedi à 16h. Durée de la représentation : 1h. Tél. : 01 42 55 55 50. www.theatre-ouvert.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre