La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Plexus

Plexus - Critique sortie Théâtre Nantes Le Grand T
Légende : Kaori Ito, interprète et sujet d’étude de Plexus Cr : Franck Plexus

Grand T/ Aurélien Bory

Publié le 18 décembre 2012 - N° 205

Artiste associé au Grand T, Aurélien Bory y présente sa dernière création, Plexus, pièce-portrait de la danseuse japonaise Kaori Ito.

Il y a quatre ans, Aurélien Bory dirigeait la danseuse Stéphanie Fuster dans un très bel et émouvant Qu’est-ce que tu deviens ?. Portrait de femme, de danseuse, et en même temps, spectacle sur la labilité de l’être qui s’achevait dans un flamenco dont les claqués s’enfonçaient progressivement dans une grande flaque noire.  Le puissant souvenir de ce spectacle s’est à peine estompé qu’Aurélien Bory renoue avec ce genre de la chorégraphie concoctée pour une danseuse. Passé entre temps par la mise en scène d’un robot de haute technologie, avec Sans objet, et par des acrobaties autour d’un chapiteau un peu ratées, avec Géométrie de caoutchouc, cet artiste si particulier semble ici reprendre la danse à bras le corps.

Etude en forme de portrait

En effet, Plexus, comme le rappelle Bory « vient du latin de basse époque et signifie « entrelacement». Dans sa signification anatomique plus tardive, il prend le sens de « réseau de nerfs ou de vaisseaux ». Conjuguer les deux étymologies pour faire apparaître à travers les entrelacements de la danse les traces qu’a laissées celle-ci dans le corps de la danseuse conduira donc à chercher « comment la danse a modelé, sculpté, et finalement agrandi ou meurtri, l’espace intérieur ». Sujet de cette étude en forme de portrait, Kaori Ito s’est soumise à des influences contraires dans son parcours de danseuse. Débutant au Japon, puis se formant aux Etats-Unis, elle fait l’essentiel de sa carrière en Europe et mêlait par exemple dans Noctiluque en 2008, « shintoïsme et manga (…) dans un récit poétique à la croisée entre cirque, danse et théâtre ».  Ayant côtoyé des univers aussi différents que ceux de Prejlocaj, Decouflé, Platel ou James Thierrée, elle fournit donc un matériau richement tissé de multiples apports à l’œil aiguisé d’Aurélien Bory, qui conduit chacune de ses créations comme une recherche nouvelle. Fasciné par les sciences, l’artiste crée en effet comme on expérimente, réinventant à chaque fois l’espace de la scénographie pour interroger et renouveler les formes du théâtre. Comme à chaque fois donc, prise de risque et surprise seront au rendez-vous.

Eric Demey

A propos de l'événement

Plexus
du Mercredi 16 janvier 2013 au Vendredi 18 janvier 2013
Le Grand T
84 rue du Général Buat, 44000 Nantes
Les 16 et 17 janvier à 20h, le 18 à 20h30. Tél : 02 51 88 25 25.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre