La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Perplexe

Perplexe - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre du Rond-Point
Perplexe, de Marius von Mayenburg. Crédit Photo : Brigitte Enguerand

Théâtre du Rond-Point / de Marius von Mayenburg / mes Frédéric Bélier-Garcia

Publié le 16 décembre 2013 - N° 215

Sous la direction de Frédéric Bélier-Garcia, Valérie Bonneton, Samir Guesmi, Christophe Paou et Agnès Pontier nous transportent dans l’univers absurde du dramaturge allemand Marius von Mayenburg. C’est Perplexe : une farce métaphysique qui réinvestit les codes et les clichés des comédies de boulevard.

Eva, Judith, Robert, Sebastian. En donnant aux personnages de Perplexe les prénoms des quatre comédiens qui ont créé la pièce à la Schaubühne de Berlin, en novembre 2010, le dramaturge et metteur en scène Marius von Mayenburg a choisi de signaler d’emblée la mise en abyme que constitue son texte. Dans la version française que présente aujourd’hui Frédéric Bélier-Garcia, cette correspondance n’existe plus. Tout commence comme une simple et banale comédie de boulevard. Un intérieur bourgeois, un couple qui rentre de vacances (Valérie Bonneton et Samir Guesmi), une scène de ménage à propos d’une facture d’électricité impayée, la présence inattendue des amis qui étaient chargés de s’occuper de l’appartement durant leur absence (Agnès Pontier et Christophe Paou)… Les répliques fusent et cherchent à faire mouche. Et puis, la situation de départ dérape, se dérobe. Perplexe glisse alors vers les zones mouvantes et improbables de l’absurde. Tous les personnages se transforment. Ils courent après un réel qui ne cesse de se distordre.

D’où venons-nous, qui sommes-nous, où allons nous… ?                                        

Comme par effet de contaminations multiples, le spectacle enchaîne une succession de saynètes, souvent incongrues, au sein desquelles les identités des différents personnages ne font que fluctuer. On s’amuse de ces moments grotesques qui se chassent l’un l’autre, qui ouvrent des espaces de réflexion sur la perception du réel, la condition humaine, la confusion et la dispersion de nos vies. Reprenant à son compte les codes et les clichés des comédies de boulevard, ce Perplexe gagne haut la main le pari de l’efficacité comique. Mais si les quatre comédiens excellent à provoquer les rires, il manque à leur performance quelque chose du tranchant et de l’acidité que suggère la lecture de la pièce*. Car la mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia se laisse enfermer dans une dimension de pur divertissement. Un divertissement intelligent, certes, très habile, mais duquel on aimerait voir surgir la violence et l’aridité qui planent au-dessus du grand déballage existentiel imaginé par Marius von Mayenburg.

Manuel Piolat Soleymat                      

A propos de l'événement

Perplexe
du Mercredi 4 décembre 2013 au Dimanche 5 janvier 2014
Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris.
Du 4 décembre 2013 au 5 janvier 2014. Du mardi au samedi à 20h30, les dimanches à 15h30, le mardi 31 décembre à 18h30. Relâches les lundis ainsi que les 8 et 25 décembre, et le 1er janvier. Tél. : 01 44 95 98 21. Spectacle vu au Nouveau Théâtre d’Angers – Centre dramatique national Pays de la Loire. Durée de la représentation : 1h40.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre