Danse - Gros Plan

Montpellier Danse

Shut Eye de Sol León et Paul Lightfoot par le NDT Crédit : Rahi Rezvani

Région / Montpellier / Festival

Entre programmation internationale et ancrage régional, la 38ème édition de Montpellier Danse réserve une place de choix aux grandes compagnies européennes et se souvient de Trisha Brown.

Jean-Paul Montanari, directeur de Montpellier Danse, en est sûr, c’est dans les grandes compagnies « que se joue l’avenir de la danse en Europe ». Il leur réserve donc une place de choix dans cette 32ème édition. Installé entre Dresde et Francfort, dans les pas de Forsythe, Jacopo Godani ouvrira les festivités avec la première française d’Extinction of a Minor Species. La madrilène Compañia Nacional de Danza présentera, un peu plus tard, une soirée justement dédiée à Forsythe. Venu en voisin, le Ballet du Capitole quant à lui s’ouvrira à la danse israélienne avec des créations de Roy Assaf, Yasmeen Godder et Hillel Kogan. Enfin, le festival se clôturera avec l’excellent Nederlands Dans Theater qui, outre des pièces de Sol León et Paul Lightfoot, ses directeurs, ou de Marco Goecke, dansera une création de Crystal Pite. Mais les grands ballets ne font pas tout, et l’on découvrira avec la joie et l’intérêt les plus vifs les nouvelles productions d’Anne Teresa de Keersmaeker, d’Akram Khan, de Maud Le Pladec, de Kader Attou et Mourad Merzouki à nouveau réunis, ou celle que Marlene Monteiro Freitas réalisera pour la Batsheva.

Se souvenir de Trisha Brown

« Ne jamais oublier Trisha Brown, vivre dans son souvenir, aimer encore tout ce que cette Américaine a fait pour Montpellier […]. Ne pas oublier non plus son amitié, son rire et son immense talent. » écrit Jean-Paul Montanari. À travers une exposition / installation inspirée de moments choisis, visible pendant toute la durée du festival, cette édition lui rend un émouvant hommage. Mais si, se rappelant de la papesse de la danse postmoderne, le festival regarde Outre-Atlantique, s’il convie cette saison des compagnies venant de douze pays, il n’en n’oublie pas moins de s’ancrer dans sa région, qui ne manque pas de talents. Ainsi, un tiers des artistes programmés est installé en Occitanie. Le toulousain Aurélien Bory, notamment, créera le dernier opus de sa trilogie féminine, aSH, pièce pour Shantala Shivalingappa, une danseuse fascinante de Pina Bausch. En somme, une édition incontournable.

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Montpellier Danse
du Vendredi 22 juin 2018 au Samedi 7 juillet 2018

Montpellier

Tél. 0800 600 740. www.montpellierdanse.com


Mots-clefs :

A lire aussi sur La Terrasse

Danse - Agenda

Danse Elargie

Accueillant un nombre toujours croissant de [...]

Danse Elargie : En savoir plus
Danse - Gros Plan

Nefés

Rituel de fin de saison au Théâtre de la [...]

Nefés : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction