La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre musical - Critique

Mon âge d’or écrit, chanté et interprété par Natalie Akoun, mise en scène d’Olivier Cruveiller

Mon âge d’or écrit, chanté et interprété par Natalie Akoun, mise en scène d’Olivier Cruveiller - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de l'Epée de bois
Natalie Akoun, Vincent Leterme et Laurent Valero dans Mon âge d’or. © Patricia Franchino

Théâtre de l’Épée de Bois

Publié le 30 mars 2022 - N° 298

 De Mnouchkine à Ferré, des colos au Conservatoire, Natalie Akoun, accompagnée par Vincent Leterme et Laurent Valero, met sa vie en chansons. Une merveille de charme et d’intelligence.

 

On le sait depuis Peau d’âne : la recette du cake d’amour requiert des ingrédients faciles à trouver. La difficulté, c’est l’habileté amoureuse qu’exige sa réalisation. C’est avec ce tour de main que Natalie Akoun concocte le spectacle dont se régale le public. Trois petites notes de musique (le récital commence avec la chanson de Delerue et Colpi), quelques accessoires (un poncho, des couronnes de fleurs et un parapluie), une solide dose de talent, une complicité patente avec Vincent Leterme (au piano) et Laurent Valero (au violon et aux flûtes), et surtout un amour joyeux des autres, de la vie et de son métier : Natalie Akoun est fine pâtissière ! Entre ex-fan des sixties et baby doll hippie nourrie aux hot-dogs de la fête de l’Huma, elle raconte sa jeunesse, sa parentèle un brin farfelue, ses béguins adolescents pour Maxime Leforestier, Renaud et Julien Clerc, et sa vocation pour les planches. Après avoir découvert le théâtre en colonie de vacances, la petite fille, dont le rêve est de devenir « saltimbanque », le réalise en entrant au Conservatoire et en devenant citoyenne des plateaux de théâtre, le pays de l’âge d’or, où lundi est dimanche.

La fille du vent et ses deux Arlequins

De chanson en chanson, de souvenir en anecdote, Natalie Akoun pelote et tricote le fil de son existence d’artiste. Pas de temps mort et pas de place pour la complaisance, l’autosatisfaction ou la mélancolie empesée. On ne retient que le meilleur, les éclats de rire, la provocation joyeuse, le plaisir de se réfugier au Bon Marché quand soufflent les vents mauvais, d’aller manger une gaufre à Saint-Germain-des-Prés ou de batifoler dans les herbes folles de La Cartoucherie de Vincennes, avec le rire en coin et l’enthousiasme en bandoulière. Pas d’étendard ni de revendication poing levé dans cette vie d’enfant apparemment gâtée, mais une gratitude radieuse envers les amis et les maîtres, les parents et tous ceux qui savent si bien faire la vie heureuse que seules les chansons permettent de le dire sans flagornerie ni niaiserie. Barbara, Jeanne Moreau et Boris Vian, Gilbert Bécaud, Serge Rezvani et Léo Ferré, entre autres : tous ceux que ressuscite ce spectacle offrent au public de retrouver les souvenirs qu’il a lui-même associés à leurs chansons. En cela, Natalie Akoun parle d’elle autant que de nous. C’est fou comme on prend plaisir à passer la soirée en cette aimable compagnie !

Catherine Robert

A propos de l'événement

Mon âge d’or
du jeudi 21 avril 2022 au dimanche 1 mai 2022
Théâtre de l'Epée de bois
La Cartoucherie, route du Champ de Manœuvre, 75012 Paris

Jeudi et vendredi à 19h ; samedi à 14h30 et 19h ; dimanche à 14h30. Tél. : 01 48 08 39 74. Avignon Off. Théâtre du Petit Louvre, 23 rue Saint-Agricol. Du 7 au 27 Juillet 2022 à 21h.


Spectacle vu à El Clan Destino, chez Diego Stirman.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre