La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Modify

<p>Modify</p> - Critique sortie Danse
La comédienne Catherine Pavet a Deux Mots à nous dire Photo : Eric Legrand

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Thomas Hauert distille les troubles de la métamorphose dans une pièce d’une
hypnotique étrangeté.

Chez Thomas Hauert, le mouvement semble toujours finir par s’échapper des
lignes austères d’une grammaire chorégraphique au millimètre pour broder de
savants motifs, tout en soyeuse fluidité. Sa danse, inventive, virtuose, tresse
au fil du temps la foisonnante matière d’une gestuelle abstraite nourrie par
l’improvisation. Pour Modify, ce Suisse allemand installé en Belgique a
coulé sa partition dans les sombres chants russes d’Alfred Schnittke, contaminés
par les mélodies profondes de Haendel et les compositions électro-acoustiques d’Aliocha
Van der Avoort. Les six danseurs, parfois absorbés dans la gigantesque
photographie de Manon de Boer qui dévoile l’intimité d’une chambre, évoluent au
milieu d’un désordre coloré d’objets quotidiens. Leurs corps tantôt
s’enchevêtrent en amas organiques, tantôt s’abandonnent au flux des
circulations, ciselant d’infinies digressions dans les espaces géométriques de
l’imaginaire. Modify distille à pas comptés l’étrangeté peu à peu
hypnotique de la métamorphose.

Gw. David

Modify, chorégraphie de Thomas Hauert, le 3 avril à 20h30, à La Coupole,
Scène nationale de Sénart, Rue Jean-François Millet, 77 381 Combs-La-Ville. Rens.
01 60 34 53 60 et www.scenenationale-senart.com.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse