La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Matamore

Matamore - Critique sortie Théâtre Anthony Théâtre Firmin Gémier
Titoune, diablotin lunaire, Bonaventure Gacon, matamore rustaud. Crédit photo : Jean-Pierre Estournet

Théâtre Firmin-Gémier - Espace Cirque d’Antony
De et par le Cirque Trottola et le Petit Théâtre Baraque

Publié le 17 janvier 2014 - N° 216

Les voltigeurs burlesques de Cirque Trottola et les bonimenteurs du Petit Théâtre Baraque croisent leurs imaginaires dans un spectacle insolite et fascinant.

« Qu’est-ce que vous voulez dire ? Mais qu’est-ce que vous voulez dire ! » lance, d’un ton hirsute frôlant l’apoplexie (ou l’air mauvais), un clown échevelé à un nez rouge de la vieille école, planté net dans ses godasses ventrues et son froc à carreaux. Redoutable question… Qui éclate ici en maints sens et multiples interprétations, tant et si bien qu’on en rit. Bravant la querelle des anciens et des contemporains, Matamore prend en effet un malin plaisir à retrousser les codes traditionnels pour interroger les fondements du cirque actuel. Et embrasser les genres dans un spectacle insolite et fascinant, où se mêlent l’invention, l’intelligence et la drôlerie. Abritée sous un chapiteau rouge orné de loupiotes en guirlandes, surplombée par un gradin pentu, la piste tient d’une arène où se croisent de curieux personnages : un clown blanc bonimenteur, un dompteur de papiers, un jongleur de pistolets, un rustaud en habit de torero, un diablotin lunaire et bien d’autres encore…

Pur plaisir

Ardents bâtisseurs de l’absurde, mus par quelques indéchiffrables nécessités, ils vaquent à leurs conciliabules et occupations secrètes, se défient parfois par déclamations grandiloquentes et fanfaronnades, se chamaillent aussi, entreprennent de vaines et merveilleuses prouesses, et passent ainsi les numéros en revue. Ce monde tramé d’énigmatiques lois, qui d’ailleurs n’obéissent guère à la commune pesanteur, laisse perler une inquiète étrangeté et se déplie aux lisières du fantasme, peut-être au revers du réel. Y rôdent des fantômes de théâtre, des mythes et des peurs ancestrales, des souvenirs d’enfance, des figures hilarantes et des soupirs mélancoliques. Tendu par une dramaturgie au cordeau, les costumes, la scénographie comme par la maîtrise et la précision des acteurs acrobates, ce cirque est à la fois familier et mystérieux. Bonaventure Gacon, Titoune et Mads Rosenbeck, qui forment Le Cirque Trottola, ont croisé avec bonheur leurs imaginaires avec l’univers forain de Branlotin et Nigloo, du Petit Théâtre Baraque. Les uns pratiquent les portés acrobatiques, la voltige aérienne ou le jonglage, les autres le dressage, le clown, le boniment et l’arnaque. De leur complicité est né ce Matamore, qui frappe les esprits comme les cœurs.

Gwénola David

A propos de l'événement

Matamore
du Samedi 18 janvier 2014 au Dimanche 26 janvier 2014
Théâtre Firmin Gémier
Rue Georges Suant (quartier Pajeaud), 92160 Anthony.
Du 18 au 26 janvier 2014, les 18, 21 et 22 janvier à 20h, les 19, 25 et 26 janvier à 19h. Tél. : 01 41 87 20 4. Durée : 1h40. Spectacle vu à Circa, festival du cirque actuel 2013.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre