La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Marcial Di Fonzo Bo

Marcial Di Fonzo Bo - Critique sortie Théâtre
Crédit : Camille Lagrange / La Coursive Légende : Marcial Di Fonzo Bo

Publié le 10 mai 2010

Rosa la Rouge : La force de résistance de Rosa Luxemburg

Le metteur en scène Marcial Di Fonzo Bo et la chanteuse Claire Diterzi créent Rosa La Rouge, une épopée musicale inspirée des combats révolutionnaires de Rosa Luxemburg.

« Rosa la Rouge est la concrétisation de deux envies qui m’habitaient depuis quelques années : concevoir un spectacle musicale avec Claire Diterzi – avec qui j’ai déjà travaillé pour la création de La Estupidez, au Théâtre national de Chaillot – et m’immerger dans l’univers de la grande figure féminine et révolutionnaire Rosa Luxemburg. Ce spectacle ne suit pas un cheminement biographique ou didactique. Ce qui nous a intéressé, Claire et moi, c’est de transposer l’esprit de Rosa Luxemburg avec imagination, c’est de nous inspirer de sa force de résistance et de conviction, de son intelligence, de ses idées pour élaborer une épopée musicale. Une épopée conçue comme une sorte d’installation plastique et sonore au sein de laquelle on projette des films ou des images d’archives, on joue de la musique et on chante des chansons… Tout cela autour de textes de Rosa Luxemburg, bien sûr, mais aussi de témoignages de personnalités liées à sa vie politique et intime.
 
Claire Diterzi : entre puissante et fragilité                                                   
                                                                                                                      
Je trouve très excitant de rapprocher l’esprit révolutionnaire de Rosa Luxemburg au glamour et à l’humanité de Claire Diterzi, à la douce rage de sa musique. Il s’agit d’une artiste très atypique, dont l’univers va bien au-delà du monde de la chanson. Elle pense son art de manière large, ouverte, fait preuve d’une présence scénique inouïe, d’une personnalité très étrange, à la fois pleine de fragilité et de puissance. L’idée de faire entendre les mots de la résistance, de la révolution par le biais de sa beauté et de sa féminité m’a semblé particulièrement intéressante. A travers elle et à travers la force poétique qu’elle est capable de déployer sur scène, ces mots de résistance et de révolution apparaissent de façon nouvelle et, je crois, extrêmement encourageante. Car, il s’agit bien aussi, par le biais de ce spectacle, d’établir des ponts entre la réalité d’aujourd’hui, la mollesse politique dans laquelle nous nous trouvons et la vigueur intellectuelle d’un esprit aussi libre que celui de Rosa Luxemburg. »
 
Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat


Rosa la Rouge – Une épopée musicale, spectacle de Claire Diterzi et Marcial Di Fonzo Bo ; images de Patrick Volve ; dramaturgie de Leslie Kaplan. Du 11 au 22 mais 2010, à 21h. Les dimanches à 15h, relâche les lundis, ainsi que les 13 et 14 mai. Théâtre du Rond-Point, 2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris. Réservations au 01 44 95 98 21. Egalement le 1er mai 2010 à La Ferme du Buisson à Marne-la-Vallée, les 4 et 5 mai à L’Hippodrome – Scène nationale de Douai, le 7 mai à La Rose des Vents – Scène nationale de Lille Métropole, les 26 et 27 mai à la Scène nationale d’Orléans, le 1er juin au Hangar 23 à Rouen, le 9 juillet au Festival Contre Courant à Avignon.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre