La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

M comme Méliès

M comme Méliès - Critique sortie Théâtre Paris Chaillot - Théâtre national de la danse
M comme Meliès à Chaillot - Théâtre National de la Danse. CR : Tristan Jeanne-Valès

Chaillot - Théâtre National de la Danse / décor et mes Elise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo /dès 8 ans

Le théâtre rend hommage au premier magicien du cinéma, Georges Méliès, dans un spectacle tout public imaginé par Elise Vigier et Marcial di Fonzo Bo.

Il y a grandement matière à s’émerveiller de la vie et l’œuvre de Georges Méliès, expérimentateur farfelu et génial des premiers pas du cinéma. Qui n’a pas souvenir d’avoir vu au moins une fois l’affiche surréaliste de son Voyage dans la lune, sur laquelle l’astre grimaçant et crémeux se retrouve avec une fusée dans l’œil ? Magicien de la scène qui se prit de passion pour l’art naissant du cinéma, Méliès était un artiste quand cet art nouveau prit très vite une dimension industrielle et commerciale. Artiste, artisan, créateur bricoleur, qui dans sa maison ouvrit le premier studio de cinéma à Montreuil, Méliès promène dans ses films son esprit facétieux, sa fascination pour les possibilités qu’ouvre la nouvelle technique mais aussi l’ombre planante de la mort sans laquelle une œuvre d’art devient rarement chef-d’œuvre. Si l’on ne peut donc que se réjouir de cette initiative destinée à transmettre son génie inventif, le spectacle imaginé par Elise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo peine toutefois à le faire revivre.

Panique dans la salle de cinéma

L’entreprise était ardue, le pari un peu fou et les obstacles multiples. Fallait-il y répondre de cette manière ? D’un côté, une voix off reprend des extraits des journaux de Méliès qui raconte sa trajectoire. De l’autre, la scène déploie un mouvement perpétuel et des techniques multiples : marionnette, projections vidéo, théâtre, magie, cabaret, avec quelques allers-retours entre le début du XXème siècle et notre monde contemporain. On apprend pas mal de choses dans ce spectacle. Entre autres que Méliès développa son art du trucage cinématographique grâce à une panne de caméra, que dans une usine, on peignait les pellicules à la main pour les coloriser, que Méliès s’exporta aux Etats-Unis mais subit en retour la concurrence de son industrie cinématographique, ou encore, bien sûr, que la première projection des Frères Lumière créa la panique dans la salle de cinéma. Tout cela en même temps que la scène tente de faire revivre l’univers de Méliès : le goût orientaliste, les premiers jets de fumée, la science-fiction, les femmes… Et cette pellicule, qui tente de fixer le présent pour l’arracher à son incessante disparition. Parfois le spectacle prend des tours de biopic de musée, parfois on se retrouve vraiment au cabaret. Entre les deux, il y a le risque de se perdre dans la profusion visuelle. La passion pour Méliès, qu’on partage évidemment sur le principe, demeure, mais on peine à l’éprouver.

Eric Demey

A propos de l'événement

M comme Méliès
du Jeudi 22 mars 2018 au Jeudi 29 mars 2018
Chaillot - Théâtre national de la danse
1 Place du Trocadéro, 75016 Paris

à 20h30, le 22 scolaires uniquement, le 24 à 15h30 et 20h30, le 29 à 19h30. Tel : 01 53 65 30 00. Durée : 1h20. Spectacle vu à la MAC à Créteil. Egalement le 16 mars à l’Avant-Seine à Colombes, le 4 avril aux Salins à Martigues, le 17 au Grand-Théâtre d’Aix en Provence, du 15 au 19 mai à l’Olympia à Tours et le 31 mai et 1er juin à la Comédie de Reims.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre