La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien Veronika Mabardi

Loin de Linden

Loin de Linden - Critique sortie Avignon / 2015 Avignon Théâtre des Doms
Crédit : Alice Piemme Légende : Veronika Mabardi

Théâtre des Doms/ de Veronika Mabardi/ mes Guiseppe Lonobile

Publié le 26 juin 2015 - N° 234

Porté par deux grandes comédiennes, Véronique Dumont et Valérie Bauchau,  ce sensible huis clos familial est l’une des six créations venues de la Belgique francophone sélectionnées pour le festival par le Théâtre des Doms.

Qu’est-ce qui a inspiré cette pièce parue aux Editions Emile Lansman ?

Veronika Mabardi  : Quand j’avais dix-sept ans, j’ai demandé à l’une de mes grands-mères, qui allait mourir bientôt, de me raconter sa vie et plus particulièrement son enfance. Puis j’ai oublié ces enregistrements avant de les retrouver une quinzaine d’années plus tard, et je me suis alors dit qu’il fallait aussi que j’entende la voix de mon autre grand-mère. L’histoire de mes aïeules est liée à celle de la Belgique. L’une, francophone, appartenait à la grande bourgeoisie, l’autre, flamande, était une prolétaire campagnarde. La portée de leurs histoires dépasse l’intime, intéresse notre héritage national, renvoie à d’autres métissages. On a tous dans nos vies un moment où notre histoire personnelle participe de la grande Histoire. 

« On a tous dans nos vies un moment où notre histoire personnelle participe de la grande Histoire. » 

Comment avez-vous rencontré le metteur en scène Guiseppe Lonobile ?

V.-M. : J’avais beaucoup apprécié sa mise en scène de Childéric d’Eric Durnez au théâtre des Doms. Il a la volonté de ne pas être ingérant. Ce qui lui importe par-dessus tout c’est la rencontre entre les acteurs et le public ici et maintenant. Nous nous sommes rencontrés à l’occasion d’une lecture de la pièce organisée par Vincent Romain qui coordonne les activités du Centre des Ecritures Dramatiques à Bruxelles. Grâce à lui, qui m’avait invité à proposer également ma distribution idéale, les deux actrices dont je rêvais – Véronique Dumont et Valérie Bauchau – se sont, ce jour-là, emparées du texte. Et Guiseppe Lonobile a eu envie de monter la pièce.

Quel est votre regard sur ces deux comédiennes, Véronique Dumont et Valérie Bauchau ?

V.-M. : Ce sont deux grandes comédiennes, et par-delà leurs grandes qualités de jeu, leurs très fortes personnalités m’intéressaient particulièrement. Je voulais éviter un travail documentaire. J’avais déjà travaillé avec chacune d’entre elles séparément, mais elles n’avaient jamais travaillé ensemble. L’occasion de les réunir était trop belle. Elles sont l’incarnation vivante de ces deux femmes qui, dans la vie, ne se sont jamais parlées tout en évitant, par respect pour leurs enfants, la dispute. Elles sont là, réunies dans cette cuisine, ayant ravalé leur colère et portant un regard distancié sur ce que fut leurs vies. La situation a quelque chose de tendre, de profond mais aussi de cocasse, qui est merveilleusement bien joué par ces deux actrices pleines de fantaisie.

 

 Propos recueillis par Marie-Emmanuelle Galfré

A propos de l'événement

Loin de Linden
du Dimanche 5 juillet 2015 au Dimanche 26 juillet 2015
Théâtre des Doms
1 Rue des Escaliers Sainte-Anne, 84000 Avignon, France

Avignon Off.


à 20h. Relâche le 15 juillet et le 22 juillet. Tél : 04 90 14 07 99.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes