La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda

L’Ile des esclaves

A grands renforts de masques, de mimiques et d’effets empruntés à la commedia dell’arte, la troupe du Théâtre du Kronope propose une version virevoltante et décapante de Knock.

Publié le 10 juillet 2008

Christine Berg met en scène la comédie humaniste de Marivaux, condensant le mystère du comportement humain, cruel ou généreux.

Souvent chez Marivaux, les travestissements poussent les personnages à se démasquer et à dévoiler la vérité sous le fard des mensonges, faisant triompher le sentiment amoureux contre les préjugés sociaux. Contrairement à d’autres pièces, L’Ile des esclaves ne met pas en lumière les méandres du cœur. Ce qui est à l’œuvre ici, c’est une peinture des relations sociales cruelles, et une mise à l’épreuve qui aboutit à une prise de conscience. Victimes d’un naufrage, maîtres et esclaves sont contraints d’échanger leurs identités par le maître des lieux, ancien esclave, désirant ainsi guérir les maîtres de leur orgueil et leur dureté. Tout rentre dans l’ordre à la fin, mais la noblesse du cœur a gagné du terrain. La metteure en scène Christine Berg veut restituer les dimensions dynamiques et humanistes de l’œuvre, utilisant des praticables mobiles pour figurer l’espace mental des personnages, tandis qu’un pianiste accompagne le voyage.

Agnès Santi


Avignon Off. L’Ile des esclaves de Marivaux, mise en scène Christine Berg, du 8 au 31 juillet à 15h à la Caserne des Pompiers, 116 rue de la Carreterie. Tél : 04 90 86 02 17.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes