La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

L’été des Retouramont

L’été des Retouramont - Critique sortie Danse  Château de Clermont
Crédit : DR Légende : Même sur un plateau, la compagnie Retouramont évolue de corde en corde.

Région

Alors qu’elle ouvre son pôle de danse verticale à Charenton-le-Pont, la compagnie Retouramont reprend les routes des festivals dans une pluralité de projets.

La compagnie Retouramont œuvre depuis plus de quinze ans dans le domaine de la danse verticale, combinant des techniques d’escalade, de danse aérienne et de danse contemporaine pour explorer les possibilités du corps dans l’espace urbain. Un jeu constant avec la gravité, avec les lignes et avec l’environnement, qui offre un point de vue décalé sur l’espace de représentation et sur la façon dont le corps peut s’y inscrire. Le danseur devient un point dans l’espace, qui crée des tensions matérialisées par des cordes, des câbles, des faisceaux lumineux, aussi bien à l’extérieur que sur un plateau. La compagnie, jadis portée par Geneviève Mazin et Fabrice Guillot, reste désormais aux mains de ce dernier, qui prépare la nouvelle création, Les Ondes gravitationnelles, « une rêverie gravitaire, visuelle, chorégraphique et sonore pour l’espace public ».

La pratique aiguë des espaces extérieurs

Un objet plastique habité, une sculpture qui accueille le mouvement, doublée d’images en 3D : c’est le dispositif de ce projet, qui verra le jour au festival Chalon dans la rue, après quelques résidences d’été et avant-premières. Mais la route des festivals d’été voit aussi la diffusion d’autres projets de la compagnie : Un léger penchant au vertige, objet artistique autant qu’outil pédagogique, est au Festival Viva Cité. Clairière urbaine, où les danseuses œuvrent dans une sculpture aux prises avec le monumental, habite le site de l’Abbaye de Fontevraud. Le festival La rue est à Amiens offre un véritable focus sur le travail de la compagnie : Clairière urbaine, Tyrolienne avec vue et Vide accordé offrent un panorama étonnant des possibilités d’inscription d’un objet artistique dans un territoire et inventent un rapport au public singulier. A guetter cet été en France et à l’étranger.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

L’été des Retouramont
du Samedi 15 juin 2013 au Samedi 24 août 2013
Château de Clermont

15 juin 2013 : Avant-première Les Ondes Gravitationnelles au Château de Clermont ; du 17 au 22 juin : Clairière Urbaine / Tyrolienne Avec vue / Vide Accordé au Festival La Rue est à Amiens ; 22 juin : Clairière Urbaine à l’Abbaye de Fontevraud ; du 24 au 29 juin : Les Ondes Gravitationnelles, Résidence à Stockton International Riverside Festival, Stockton-on-Tees, Royaume-Uni ; du 28 au 30 juin : Un léger Penchant au Vertige au Festival Viva Cité à Sotteville-lès-Rouen ; 4 juillet : Avant-première Les Ondes Gravitationnelles à Gennevilliers ; 10 juillet : Avant-première Les Ondes Gravitationnelles à Puget-Théniers ; 12 juillet : Danse des Cariatides à Mouans-Sartoux ; du 24 au 28 juillet : Création Les Ondes Gravitationnelles au Festival Chalon dans la Rue, Chalon-sur-Saône ; 2 et 3 août : Les Ondes Gravitationnelles au Festival Stockton International Riverside, Stockton-on-Tees, Royaume-Uni ; 23 et 24 août : Création in situ au Night Festival, Singapour. Tél : 01 43 96 95 54. www.retouramont.com
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse