La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Biennale d’art flamenco

Biennale d’art flamenco - Critique sortie Danse Paris Théâtre national de Chaillot
Crédit : Felix Vazquez Légende : Rocio Molina donne un solo à Chaillot.

Théâtre National de Chaillot

Publié le 27 mai 2013 - N° 210

Retour du flamenco à Chaillot : une fin de saison qui met à l’honneur le genre tout en misant sur des rencontres et des créations inédites.

Le programme chargé reflète la grande diversité de cet art qui revendique profondément son ancrage dans l’Histoire mais qui regarde aussi vers le large. A Chaillot, l’art flamenco revêt différents atours : il s’habille de théâtre, se pare de mouvements, se parfume d’effluves de chants profondément bouleversants, sans oublier les costumes inédits créés par les stylistes Rosalia Zahino et Encarna Solá lors d’un défilé décalé. Le temps fort s’ouvre sur une figure incontournable de la danse flamenca : Eva Yerbabuena, brillante soliste, emmène avec elle sept danseurs, trois chanteurs et quatre musiciens dans un voyage autour de Federico Garcia Lorca, et c’est en s’attachant à l’enfance de l’écrivain qu’elle crée la surprise, comme une ode à toutes les enfances. On reverra aussi dans la salle Jean Vilar Rocio Molina, danseuse exceptionnelle au physique singulier, dans une proposition plus abstraite qui investit totalement le plateau.

Des personnalités qui se mêlent : explosif !

A côté de Carmen Linares, de La Familia de Los Reyes, des découvertes sont à prévoir dans le champ du théâtre : Francisco Ortuño Millán, directeur du centre andalou de théâtre, propose un regard pluridisciplinaire sur deux femmes, Carmen et Lilith. Les jeunes pousses de la danse viennent aussi bousculer les apparences et les regards : Olga Pericet n’en est qu’à sa deuxième création, et pourtant De una pieza va chercher loin dans les remises en jeu de son art, s’inspirant ici du tangram chinois. A ne pas manquer, un rendez-vous construit spécialement pour cette édition : la rencontre entre des bêtes de scène de la danse flamenca et du paysage chorégraphique français. Ainsi, Carolyn Carlson partage l’affiche avec Eva Yerbabuena, et Kader Attou avec Andres Marin. Deux rencontres au sommet !

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Biennale d’art flamenco
du Mercredi 19 juin 2013 au Samedi 29 juin 2013
Théâtre national de Chaillot
1 place du Trocadéro, 75016 Paris
Tel : 01 53 65 30 00.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse