La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Festival

Les Musicales du Golfe

Les Musicales du Golfe - Critique sortie Classique / Opéra
Crédit photo : Brigitte Enguérand Légende photo : « Pierre Louis-Calixte et Denis Podalydès dans une nouvelle mise en scène de L’Avare. »

Publié le 10 juin 2007

Huit concerts de qualité dans huit communes du splendide Golfe du Morbihan.

La Bretagne n’est pas, loin s’en faut, la région la mieux lotie en matière de festivals de musique classique. La tendance serait plutôt sur place à la vague des musiques celtes et à ses gros sabots, où le meilleur côtoie très (trop) souvent le pire. TF1 est passé par-là et le filon celte est devenu depuis une décennie un business plus que juteux… Mais quelques irréductibles résistent. Dans le Golfe du Morbihan, « Les Musicales » sont un remarquable exemple d’un « petit » festival de qualité, déclinant avec passion et exigence une programmation plurielle et sincère, faisant place autant à de jeunes talents à découvrir qu’à des valeurs confirmées de la scène musicale française. Les répertoires abordés sont larges eux aussi : musique espagnole avec le guitariste Emmanuel Rossfelder, mélodies anglaises, écossaises et irlandaises en compagnie de la mezzo Robin Hendrix, répertoire romantique de musique de chambre avec le Trio Chambertin ou le Trio Wanderer, fièvre baroque avec l’ensemble La Réjouissance. À noter enfin, le récital du jeune et formidable pianiste Romain David, déjà applaudi aux Folles Journées de Nantes et à la Roque d’Anthéron, qui vient de remporter à Sao Paulo le 3e prix du concours Villa-Lobos présidé par Nelson Freire.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra