La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Les Mamelles de Tirésias

Les Mamelles de Tirésias - Critique sortie Classique / Opéra
Crédit : DR Légende : La soprano québécoise Hélène Guilmette est Thérèse/Tirésias dans Les Mamelles de Tirésias de Poulenc à l’Opéra Comique.

Publié le 10 janvier 2011 - N° 184

Opéra-bouffe

Ludovic Morlot dirige une nouvelle production de l’œuvre de Poulenc (sur un livret d’Apollinaire). Hélène Guilmette et Ivan Ludlow tiennent les rôles principaux. Macha Makeïeff met en scène.

Quand, après avoir longtemps tâté de la mélodie, Francis Poulenc se décida, vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, à se lancer dans la composition d’un opéra, le nom d’Apollinaire s’imposa à son esprit. Celui dont il avait maintes fois mis en musique la poésie – au même titre que Cocteau, Éluard, Aragon, Max Jacob – lui fournissait post-mortem un sujet d’opéra-bouffe insolite avec ses Mamelles de Tirésias, « drame surréaliste en deux actes et un prologue », publié en 1917. La partition de Poulenc, qui n’eut pas à retoucher le livret, est un joyeux pêle-mêle où se bousculent les références, emprunts et pastiches musicaux, lorgnant tantôt vers Rossini, tantôt vers la polka. Il y a, dans cette ironie musicale accompagnant un texte qui n’en recèle pas moins, quelque chose qui indubitablement évoque l’ombre de Satie. Mélange des genres, mélange des sexes aussi pour cette histoire où la femme, par féminisme, se sépare de ses mamelles et où l’homme procrée seul plus de quarante mille enfants en un jour (l’exagération du nombre est bien d’Apollinaire : que l’on pense aux Onze mille verges !). Avec en prélude le Bœuf sur le toit de Milhaud et un fox-trot de Chostakovitch, cette nouvelle production de l’Opéra de Lyon et de l’Opéra Comique est confiée à Macha Makeïeff, qui promet « une soirée très Dada entre cirque et music-hall déglingué. On est tout à fait transgenre du sol au plafond et la vie amoureuse est un collage joyeusement inquiétant ».
 
Jean-Guillaume Lebrun


 

Les 7, 10, 12, 13 janvier à 20h, le 9 janvier à 15h à l’Opéra Comique. Tél. 08 25 01 01 23. Places : 6 à 108 €.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra