La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Les Hivernales, 41ème édition en Avignon

Les Hivernales, 41ème édition en Avignon - Critique sortie Danse Avignon
Quand j’ai vu mon ombre vaciller de Mélanie Perrier Crédit : Mélanie Perrier

Région / Avignon / Festival

La 41ème édition des Hivernales met à l’honneur les femmes, chorégraphes et interprètes.

Dans les pas de Françoise Héritier, décédée il y a un an, le festival Les Hivernales, qui se déroule à Avignon et alentours, met à l’honneur les femmes, contribuant par là même à lutter contre ce que l’anthropologue appelait « l’effacement du féminin ». On peut ainsi y découvrir notamment le travail engagé de Lia Rodrigues, qui a monté sa compagnie au cœur de la plus grande favela de Rio et présente sa dernière et bouleversante pièce Fúria, celui tout aussi impliqué de Manon Avram qui a collaboré pour Quand on se retrouve entre nous chacun reprend sa place avec de jeunes migrantes installées à Marseille, ou encore i-clit dans lequel Mercedes Dassy « dénonce l’utilisation faite du corps et de la sexualité des femmes comme monnaie d’échange ». Dans un registre plus apaisé, Mélanie Perrier rend avec Quand j’ai vu mon ombre vaciller hommage à la psychanalyste Anne Dufourmantelle en se penchant avec douceur sur les mystères de la relation à l’autre, entre réminiscences et présences marquantes. Meytal Blanaru quant à elle développe dans We were the future sa gestuelle fine et précise inspirée de la méthode Feldenkrais.

Les hommes aussi

Mais mettre à l’honneur les femmes ne signifie pas exclure les hommes, qui eux aussi s’impliquent dans cette quête d’un meilleur équilibre entre les sexes. Ainsi, José Montalvo célèbre avec Carmen(s) un personnage mythique, libre et rebelle, quand, avec la sensibilité et la générosité qui le caractérisent, Mickaël Phelippeau met en scène dix Footballeuses en clôture du festival. Le CDCN avignonnais n’oublie pas le jeune public, qui grâce aux HiverÔmomes, peut découvrir six spectacles insolites et poétiques à voir en famille, pour tous les âges. Last but not least, chacun est invité à entrer dans la danse grâce à de nombreux ateliers et à un grand bal participatif, imaginé par le jeune collectif ÈS, dont le cri de ralliement emprunté à Whitney Houston est I wanna dance with somebody et le dresscode, briller !

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Les Hivernales, 41ème édition en Avignon
du Mercredi 30 janvier 2019 au Samedi 16 février 2019

84000 Avignon

Tél. 04 90 82 33 12. www.hivernales-avignon.com.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse