La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Le duende s’invite à Nîmes dans le festival de Flamenco

Le duende s’invite à Nîmes dans le festival de Flamenco - Critique sortie Danse Nîmes Théâtre de Nîmes
Crédit : Benjamin Mengelle Ana Morales à revoir au Festival de Nîmes.

Le flamenco prend ses quartiers d’hiver depuis 29 ans à Nîmes. Un festival, ou plutôt une institution, qui compte dans le paysage national et international.

Porté par le théâtre de Nîmes, scène conventionnée d’intérêt national tournée vers la danse contemporaine, le festival Flamenco est un temps fort incontournable dans la programmation et dans la ville. Ici, c’est le flamenco dans son entièreté et sa diversité qui est mis en avant : dans sa dimension musicale et chorégraphique, bien sûr, mais aussi dans toutes les composantes de sa culture, que l’on retrouve au fil des expositions photographiques, des conférences, de la projection d’un documentaire… A noter également l’attention portée aux scolaires, avec Aquel Silverio par le Ballet Flamenco de Andalucía ou MamZelle FlamenKa, à découvrir directement dans les écoles. Côté danse, on compte autant sur les valeurs sûres que sur les découvertes. Le Ballet Flamenco de Andalucía se déplace pour initier les élèves aux fondamentaux du flamenco, mais il vient également présenter au grand public sa toute dernière création, fraîchement remontée de la Biennale de Séville.

Des danseuses d’exception

C’est à un tourbillon de danse et de musique auquel il faut s’attendre, mais pas seulement : plane sur ce spectacle l’ombre du poète Federico Garcia Lorca, dont les textes sont aux sources du travail de recherche. C’est aussi une ancienne soliste de ce ballet, Ana Morales, qui se montre, avec Sin permiso – Canciones para el silencio, au sommet de son art. Un art mûri aux quatre coins du monde, et qu’elle réinterroge à l’aune de sa propre histoire. Le public de Nîmes la connaît, elle ne fera que confirmer son talent, dans l’épure et la simplicité. Il découvrira aussi une danseuse singulière en la personne de Leonor Leal, qui ne cède pas aux images toutes faites du flamenco et sait s’entourer de musiciens et d’un créateur sonore hors pair. Sa Nocturno trace une route contemporaine vers un voyage qu’elle entend comme un « rêve ». Un univers à mille lieux de celui de la star Eva Yerbabuena, qui livre à Nîmes son Cuentos de Azúcar.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Le duende s’invite à Nîmes dans le festival de Flamenco
du Vendredi 11 janvier 2019 au Dimanche 20 janvier 2019
Théâtre de Nîmes
1 place de la Calade, 30000 Nîmes

Tél : 04 66 36 65 00.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse