La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

L’écriture de Jean-Christophe Maillot

L’écriture de Jean-Christophe Maillot - Critique sortie Danse Pontoise
Crédit : Alice Blangero Légende : Vers un pays sage de Jean-Christophe Maillot.

Publié le 22 décembre 2015 - N° 239

Les Ballets de Monte-Carlo sont en Ile-de-France pour offrir un éventail de trois décennies de création, trois pièces des années 90 à nos jours qui ont forgé l’écriture de Jean-Christophe Maillot.

L’œuvre de Jean-Christophe Maillot ne se résume pas aux grands ballets de référence, portés par la compagnie monégasque de cinquante danseurs et également au répertoire de nombreuses compagnies étrangères, ou à ses mises en scène d’opéra. Il y a dans son répertoire des petits bijoux de danse, pièces courtes accueillant la pureté des lignes du corps et tendant vers une abstraction qui sied parfaitement au chorégraphe. Vers un Pays Sage est l’une d’entre elles. Créée en 1995, elle met en jeu la simplicité des corps, dont la blancheur des costumes se détache des atmosphères colorées rendues par la lumière. Une ambiance visuelle que le chorégraphe a soigneusement étudiée en hommage à son propre père, le peintre et coloriste Jean Maillot. Les trente minutes de danse virtuose jamais épuisée par la musique de John Adams s’achèvent par un duo délicat et tout en transparence au creux d’une toile de l’artiste. Dans Altro Canto 1, qui complète la soirée, on puise davantage dans une quête spirituelle largement portée par la musique de Monteverdi. Cette pièce de 2006 joue notamment du trouble entre le masculin et le féminin pour dessiner et dupliquer des duos en clair-obscur.

Trois propositions parmi trente ans de création

Jean-Christophe Maillot, c’est aussi la plus haute idée du ballet narratif, qu’il a portée haut et fort à travers sa dernière grande production Lac. Ce titre qui claque n’est pas un dépouillement du Lac des Cygnes, mais au contraire une façon puissamment assumée de revenir sur cette histoire fantastique, par le biais d’une femme oiseau qui se métamorphose à mesure que la nuit arrive. Le chorégraphe nous entraîne aussi bien sous les ors du palais que dans les ténèbres de la forêt, confrontant le monde animal et le monde humain sur les valeurs du bien et du mal. A ses côtés, Philippe Guillotel réalise des costumes qui confirment l’attachement de cette pièce à son histoire classique tout en lui apportant ses propres nuances.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

L’écriture de Jean-Christophe Maillot
du Mardi 19 janvier 2016 au Dimanche 24 janvier 2016

Place de la Paix, 95300 Pontoise, France

Altro Canto et Vers un pays sage : L’apostrophe, Théâtre des Louvrais,  Les 19 et 20 janvier 2016 à 20h30. Tél. : 01 34 20 14 25. Lac : Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, place Georges Pompidou, 78054 Saint-Quentin-en-Yvelines. Les 22 et 23 janvier 2016 à 15h et 20h30, le 24 janvier à 16h. Tél. : 01 30 96 99 00.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse