La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Le Temps d’Aimer la Danse 2021 avec 29 compagnies, 6 créations et 5 ballets

Le Temps d’Aimer la Danse 2021 avec 29 compagnies, 6 créations et 5 ballets - Critique sortie Danse Biarritz
Crédit : Olivier Houeix Walls de Martin Harriague par la compagnie Dantzaz

Gros plan
Festival / Biarritz

Publié le 18 août 2021 - N° 291

29 compagnies, 6 créations, 5 ballets, et une foultitude d’événements gratuits en plein air, Le Temps d’Aimer la Danse s’étend cette année sur six villes et sept théâtres de la Communauté Pays Basque.

Depuis 30 ans, le festival créé par Biarritz Culture a creusé un sillon fertile, accueillant les plus grands ballets, la danse basque et l’actualité de l’art chorégraphique dans toute sa diversité. Ainsi s’est affirmé un festival singulier, ne cédant à aucune mode. Cette 31e édition confiée depuis cette année à Thierry Malandain ne déroge pas à la règle. Nous retrouvons les grands invariants du festival, avec les compagnies basques de Jon Maya et Kukai Dantza, Maritzuli, Elirale de Pantika Telleria, et le jeune collectif Bilaka. Cette édition portera une attention toute particulière aux Grands ballets hexagonaux, avec le Ballet de l’Opéra national de Bordeaux, le Ballet de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole, le Ballet de l’Opéra national du Rhin, le Ballet Preljocaj et bien sûr, le Malandain Ballet Biarrtitz avec deux œuvres phares du XXe siècle : L’Oiseau de feu et Le Sacre du printemps, respectivement signés Thierry Malandain et Martin Harriague sur la musique de Stravinski.

Un panorama éclectique

On retrouvera les mêmes chorégraphes, mais avec la compagnie basque Dantzaz, structure associée au Malandain Ballet Biarritz, pour prendre le pouls d’une planète malade avec Fossile, Walls et Ballet Mécanique. Ce qui n’est pas sans rapport avec la grande nouveauté de cette 31e édition, à savoir l’engagement du festival vers sa transition écoresponsable pour les années à venir avec le soutien de SUEZ et l’accompagnement de la Water Family. Le reste de la programmation accueille le CCN de La Rochelle avec la reprise d’une pièce mythique de Kader Attou, Symfonia Piesni Zalosnych, sur la Symphonie N°3 de Gorecki, le CCN de Nantes avec une création d’Ambra Senatore, et les œuvres les plus récentes de personnalités un peu rares. C’est le cas de Pedro Pauwels, de Balkis Moutashar, de Chrystel Guillebeaud, ou de Thierry Escarmant. Hamid Benmahi et Mazel Freten représenteront le hip hop pour cette édition. Hervé Robbe livrera Sollicitudes, le collectif Sine Qua Non Art Nos désirs font désordre, et la compagnie Affari Esteri Racconti. Comme à chaque édition, le public pourra assister à des spectacles en plein air, des répétitions publiques, des conférences, des expositions, des films, des journées professionnelles, sans oublier la Gigabarre, griffe incontournable du Temps d’Aimer qui pendant dix jours fait battre le cœur de la danse.

Agnès Izrine

A propos de l'événement

Festival Le Temps d’Aimer la Danse
du Vendredi 10 septembre 2021 au Dimanche 19 septembre 2021


Office de tourisme de Biarritz. Tel. 05 59 22 44 66.


Offices de tourisme d’Anglet, Bayonne, Sant Jean de Luz, Saint-Pée-sur-Nivelle, Saint Palais, Elkar (Bayonne).


Gare du Midi Biarritz. Tél. : 05 59 22 03 02


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse