La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Le Retour

Le Retour - Critique sortie Théâtre Paris _Théâtre de l’Europe
Crédit Photo : Ruth Walz Légende : Le Retour de Harold Pinter, mis en scène par Luc Bondy.

Critique
Odéon – Théâtre de l’Europe / de Harold Pinter / mes Luc Bondy

Publié le 29 octobre 2012 - N° 203

Attendu comme l’un des moments phares de ce début de saison, Le Retour de Harold Pinter, mis en scène à l’Odéon par Luc Bondy, ne laisse pas encore surgir tout le trouble et toute l’ambiguïté de la partition de Pinter.

Au moment où le dernier spectacle* de Claude Régy est présenté dans la petite salle des Ateliers Berthier, c’est l’une des pièces révélées en France par ce metteur en scène (en 1966, un an après sa création en langue anglaise par Peter Hall) que Luc Bondy investit dans la salle historique de l’Odéon – Théâtre de l’Europe : Le Retour de Harold Pinter. Un Retour (retraduit pour l’occasion par l’écrivain Philippe Djian) qui après son entrée au répertoire de la Comédie-Française en 2000, dans une mise en scène de Catherine Hiegel, revient dans un autre théâtre national avec une distribution de luxe – le grand acteur suisse allemand Bruno Ganz, aux côtés de Louis Garrel, Pascal Greggory, Jérôme Kircher, Micha Lescot et Emmanuelle Seigner. On est, ici, aux antipodes de l’image poussiéreuse dont souffre, depuis longtemps, l’œuvre du prix Nobel de littérature 2005 auprès d’une grande partie des directeurs de théâtres publics français. Une œuvre noire, piquante, éminemment complexe que les six comédiens réunis par Luc Bondy ne parviennent pas à faire entendre dans sa violence et sa profondeur.

 

Une distribution six étoiles

 

Car l’univers familial imaginé par Harold Pinter (un boucher à la retraite, son frère, deux de ses fils, l’épouse du troisième qui débarque avec lui sans prévenir, après des années d’absence, dans la maison familiale d’un quartier populaire de Londres) n’a rien de la mise en présence joliment ironique que laissent entrevoir Bruno Ganz et ses compagnons de scène. Au sein d’un imposant décor (signé Johannes Schütz, les lumières sont de Dominique Bruguière, les costumes d’Eva Dessecker) qui s’avance en pointe au plus près des spectateurs de l’orchestre, dont les premiers rangs sont condamnés, les protagonistes de ce Retour donnent l’impression de personnages de papier glacé. Peu de chose, en effet, perce du trouble et de l’effroi, de la menace pour reprendre un terme souvent associé au théâtre de Pinter, que devraient faire surgir les rapports ambigus mis en jeu par ces hommes et cette femme. Comme à distance de ces derniers, les comédiens s’illustrent dans des numéros d’acteurs individualistes qui se répondent les uns les autres sans parvenir à faire naître un théâtre commun. Au bout du compte, seuls Pascal Gregorry et Jérôme Kircher réussissent véritablement à donner densité et profondeur aux êtres qu’ils incarnent. C’est malheureusement trop peu pour nous embarquer dans le monde insolite, inquiétant, de cette famille délabrée.

Manuel Piolat Soleymat

 

* La Barque le soir, La Terrasse n° 202 – octobre 2012

A propos de l'événement

LE RETOUR
du Jeudi 18 octobre 2012 au Dimanche 23 décembre 2012
_Théâtre de l’Europe
place de l’Odéon, 75006 Paris
Odéon – Théâtre de l’Europe, place de l’Odéon, 75006 Paris. Du 18 octobre au 23 décembre 2012. Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 15h. Tél. : 01 44 85 40 40. www.theatre-odeon.fr. Durée : 2h30 avec entracte.   Tournée : les 14 et 15 janvier 2013 au Grand Théâtre de la ville du Luxembourg, du 23 au 25 janvier à la Schauspielhaus de Zürich, du 31 janvier au 2 février au Théâtre national de Toulouse, du 6 au 10 mars au Théâtre national de Nice, du 18 au 27 mars au Théâtre national de Bretagne, du 4 au 6 avril à la Maison de la culture de Grenoble, du 8 au 12 mai Au Piccolo Teatro di Milano, du 18 au 24 mai au Wiener Festwochen.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre