La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Le présent qui déborde – Notre Odyssée II d’après Homère, conception et mise en scène de Christiane Jatahy

Le présent qui déborde – Notre Odyssée II d’après Homère, conception et mise en scène de Christiane Jatahy - Critique sortie Théâtre Paris Le Centquatre
© Thomas Walgrave Au Brésil.

d’après Homère / conception et mes Christiane Jatahy

Publié le 24 septembre 2019 - N° 280

Du poème homérique aux Ulysse d’aujourd’hui, Christiane Jatahy exprime les tourments de l’exil mais surtout le désir d’un monde autre. Et le désir de partager ce désir…

Après Ithaque – Notre Odyssée I, Christiane Jatahy clôt le diptyque avec cette création. Elle y poursuit son appropriation du récit homérique, qu’elle envisage dans une dimension collective, empathique, actuelle, en y incluant une pluralité d’histoires vécues, en y incluant aussi fortement le public par une adresse particulière, qui vise à effacer les distances. Entre la fiction vieille de 3000 ans et le présent qui déborde, Christiane Jatahy opère ainsi une sorte de mise en résonance, qui s’appuie comme à son habitude sur le cinéma et le théâtre mêlés. Avec ici une primauté accordée à l’écran. En première partie est projeté un film tourné aux quatre coins du monde, du Moyen Orient à l’Afrique du Sud, à la rencontre d’Ulysse d’aujourd’hui, bien réels et tous artistes, qui témoignent de leurs vies d’exil. Tels Omar ou Yara, réfugiés syriens au Liban. Quelques épisodes du poème homérique affleurent – Circé, le Cyclope, Charybde et Scylla, les Sirènes, la descente au Royaume des Enfers… Si par définition l’image figée reflète un temps et un contexte donnés, le film s’attache aussi à saisir les mouvements de la vie, autour de tablées joyeuses ou parfois dans une solitude profonde. Puis le théâtre s’invite à travers la présence et la prise de parole de plusieurs “personnages“ du film, installés au milieu du public, qui évoquent leur vécu, comme par exemple la jeune syrienne Yara.

Communion paradoxale 

Place aussi lors d’un moment festif et chaloupé à la musique et à la danse : certains parmi le public se lèvent et se joignent avec enthousiasme à la danse. Pour finir, retour à Ithaque, soit au Brésil. Christiane Jatahy elle-même s’avance et confie un épisode troublant de son histoire familiale : l’accident d’avion de son grand-père au-dessus de la forêt amazonienne, qui mérite enquête. Un épisode qui la conduit justement vers l’épicentre du désastre, là où la forêt et sa population indigène sont menacées. Les images nous emmènent alors dans un village d’Indiens Kayapos, où la metteure en scène s’est rendue. Christiane Jatahy dénonce la situation politique de son pays où l’élection de Bolsonaro exile les Brésiliens de leurs droits. On peut remarquer que la succession de récits hors plateau ne font pas vraiment théâtre, on peut aussi souligner le fait que ces bribes d’histoires et le recours à Homère demeurent lacunaires, on peut enfin déplorer un inévitable et facile artifice dans cette communion entre les artistes et le public, confortablement installé dans un fauteuil plus ou moins moelleux. Il n’empêche, le pari est réussi. Profondément vivant et touchant, le désir d’aller de l’avant ensemble imprime ses marques. C’est le bonheur du partage qui l’emporte et nous emporte.

Agnès Santi

A propos de l'événement

Le présent qui déborde – Notre Odyssée II d’après Homère, conception et mise en scène de Christiane Jatahy
du Vendredi 1 novembre 2019 au Dimanche 17 novembre 2019
Le Centquatre
5 rue Curial, 75019 Paris

à 20h, sauf dimanche à 16h, relâche lundi. Avec l’Odéon-Théâtre de l’Europe. Tél : 01 53 35 50 00. Spectacle vu lors du Festival d’Avignon 2019. Durée : 2h.


Egalement du 4 au 6 décembre au Maillon à Strasbourg, les 6 et 7 février à la Comédie de Saint-Etienne, du 17 au 22 mars à la Comédie de Genève, du 26 au 28 mars au TPR à La Chaux-de-Fonds, du 1er au 4 avril au CDN Besançon Franche-Comté.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre