La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Le musée du quai Branly invite Pichet Klunchun avec deux spectacles de khon, danse traditionnelle et masquée thaïlandaise.

Le musée du quai Branly invite Pichet Klunchun avec deux spectacles de khon, danse traditionnelle et masquée thaïlandaise. - Critique sortie Danse Paris Musée du quai Branly - Jacques Chirac
Black and white de la Pichet Klunchun Dance Company © Pichet Klunchun Dance Company

Gros plan
Musée du quai Branly / Chor. Pichet Klunchun

Publié le 22 novembre 2021 - N° 294

À l’occasion de l’exposition Ultime combat. Arts martiaux d’Asie, le musée du quai Branly – Jacques Chirac invite sur la scène du théâtre Claude Lévi-Strauss la Pichet Klunchun Dance Company pour deux spectacles de khon, danse traditionnelle et masquée thaïlandaise. Dépaysement garanti !

À la tête de sa compagnie depuis 2000, Pichet Klunchun a reçu une formation classique de khon, danse classique ultra codifiée et masquée narrant le Ramakien (variante thaïe de l’épopée indienne du Ramayana), dont la tradition est jalousement gardée par le Collège des arts dramatiques et les autorités thaïlandaises. À contre-courant des institutions, le magnifique danseur et chorégraphe Pichet Klunchum en propose des versions iconoclastes qui modernisent cette discipline ancestrale et enchantent les publics, qu’ils soient jeunes et friands de nouveautés ou plus âgés et conservateurs. À l’invitation du musée du quai Branly, il nous fait découvrir son art à travers deux pièces, l’une contemporaine et l’autre traditionnelle.

Variations sur le Ramayana

Black and White d’abord qui, inspiré par des fresques illustrant des scènes de combat du Ramayana, explore la lutte entre le bien et le mal et revisite la pratique du khon à l’aune de l’esthétique de Pichet Klunchun. Le combat de Rama et Todsakan ensuite, qui présente la grande tradition du khon classique à travers deux épisodes majeurs du Ramakien. En complément, l’on ne peut que conseiller d’assister à la projection de Pichet Klunchun and myself, captation du spectacle de Jérôme Bel diffusée gratuitement les week-ends. D’abord parce que cette rencontre entre les deux danseurs et chorégraphes échangeant sur leurs pratiques respectives est passionnante, ensuite parce qu’il constitue une excellente introduction aux deux pièces proposées.

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Black and White,
du samedi 11 décembre 2021 au samedi 11 décembre 2021
Musée du quai Branly - Jacques Chirac
37 Quai Branly, 75007 Paris

à 18h et le 12 à 17h. Durée : 1h15.


Le combat de Rama et Todsakan, le 17 décembre à 20h, le 18 à 18h, le 19 à 17h. Durée : 1h15.


Pichet Klunchun and myself, les 11 et 18 décembre à 15, les 12 et 19 à 14h30.


 


Tél. 01 56 61 71 72. www.quaibranly.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse