La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Le Cri du Caire

Le Cri du Caire - Critique sortie Avignon / 2018 Avignon Festival d’Avignon. Cour du Collège Joseph Vernet
Abdullah Miniawy, un esthète poète qui slalomme entre les maux. © Cyrille Choupas

Collège Joseph Vernet / création musique

Publié le 22 juin 2018 - N° 267

Le poète égyptien Abdullah Miniawy présente Le Cri du Caire, une création à l’ouverture d’esprit héritée du chant soufi.

C’est à Blaise Merlin, l’actif directeur du festival La Voix est Libre, que l’on doit cette création, née dans les soubresauts des Printemps arabes. « Je suis arrivé au Caire dans une atmosphère très créative et j’ai découvert des artistes ouverts à des rencontres musicales. Mahmoud Refaat m’a fait écouter un album d’Abdullah Miniawy. Ça a été un choc. », confie celui qui trois ans durant essaiera de faire venir le poète slammeur en France. En 2017, c’est chose faite, ce qui initie le début d’une aventure qui se prolonge désormais à Avignon. Aux côtés du maître de céans, dont le verbe comme la verve s’inscrivent dans l’héritage des chantres soufis, on retrouve le souffle circulaire du saxophoniste anglais Peter Corser, le clarinettiste néo-klezmer post-psychédélique Yom, et l’Allemand Karsten Hochapfel, violoncelle hérétique et guitare électro-acoustique.

Poétique de la diversalité

En clair, Le Cri du Caire outrepasse les questions de frontières et brise les œillères, pour pointer entre les lignes des enjeux du monde actuel. Ceux d’un enfant, grandi dans la solitude en Arabie Saoudite avant de s’ouvrir au monde via Internet, ceux d’un jeune adulte qui creusa le sillon de sa différence entre l’érudition poétique des psalmodieurs du Coran et l’énergie tellurique des rappeurs, ceux d’un écrivain qui milite avec les armes de la rhétorique pour faire surgir d’autres relations entre tous, entre ici et là-bas. Ce monde dont nous parle à sa manière toute singulière Abdullah Miniawy – mots doux, phrasés tranchants dans le vif du sujet –, c’est tout autant le nôtre. A bon entendeur viendra le salut !

Jacques Denis

A propos de l'événement

Le Cri du Caire
du Mardi 17 juillet 2018 au Mardi 17 juillet 2018
Festival d’Avignon. Cour du Collège Joseph Vernet
34 Rue Joseph Vernet, Avignon

à 20h30. Tél. : 04 90 14 14 14.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes