La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Le Casque et l’Enclume de Cyril Cotinaut et Sébastien Davis

Le Casque et l’Enclume de Cyril Cotinaut et Sébastien Davis - Critique sortie Avignon / 2019 Avignon Avignon Off. Théâtre des Carmes-André Benedetto
© DR Le Casque et l’Enclume

Théâtre des Carmes André Benedetto / écriture et mes Cyril Cotinaut et Sébastien Davis

Publié le 23 juin 2019 - N° 278

Dans la tradition du dialogue philosophique, Cyril Cotinaut et Sébastien Davis se mettent dans la peau de deux experts en arts dramatiques en 1968. À l’heure de toutes les utopies.

Ils rêvent que le slogan des théâtres soit « Venez comme vous êtes ». Ils imaginent une programmation aléatoire où, si l’on souhaite voir du Tchekhov, c’est une soirée en compagnie de Marivaux qui nous est réservée. La salle idéale, pour eux, est celle d’un théâtre de poche. Elle a une jauge de cent personnes, et accueille un maximum de dix représentations par spectacle. « C’est l’égalité parfaite ! », disent en chœur Cyril Cotinaut et Sébastien Davis. Dans le rôle d’experts en arts dramatiques, les deux auteurs et interprètes du Casque et l’Enclume prophétisent. Ils vivent en 1968, et imaginent ce que sera le théâtre dans 50 ans. Et posent ainsi la question de la place de l’utopie dans le théâtre, et plus largement dans la société française d’aujourd’hui. Dans la tradition du dialogue philosophique, qu’ils ont étudié ensemble à l’ENSATT auprès d’Anatoli Vassiliev, ils « parlent du théâtre comme peut-être il devrait être et comme il ne faudrait surtout pas qu’il soit – ce qui revient à peu près au même ».

Dialogue utopique

Fruit d’une carte blanche proposée par le Théâtre national de Nice dans le cadre de son événement « MAI 68 : Les Utopies Culturelles », Le Casque et l’Enclume met le théâtre contemporain face à ses paradoxes, à ses contradictions. La distance temporelle aidant, les deux complices traversent l’air de rien un demi-siècle d’histoire de leur discipline. Non sans s’autoriser à formuler des prévisions que le temps a largement infirmées. La disparition du festival d’Avignon par exemple, et l’essor du festival mondial de Théâtre de Nancy, initié en 1963 par Jack Lang. L’évolution du festival Off d’Avignon en un lieu de contestation politique « avec uniquement des spectacles anti-conformistes, anti-bourgeois, anti-commerciaux ». Ou encore l’association des artistes et des cheminots « pour créer des formes contestataires et révolutionnaires dans les gares pour remplacer ce moyen de lutte dépassé qu’est la grève ». Utopies d’hier ou espoirs d’aujourd’hui ?

Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Le Casque et l’Enclume de Cyril Cotinaut et Sébastien Davis
du Vendredi 5 juillet 2019 au Mercredi 24 juillet 2019
Avignon Off. Théâtre des Carmes-André Benedetto
6 place des Carmes

à 18h50, relâche les 11 et 18. Tel : 04 90 82 20 47. www.theatredescarmes.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes