La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

La maxi-rentrée du Maxiphone

La maxi-rentrée du Maxiphone - Critique sortie Jazz / Musiques Paris Studio de l’Ermitage
Les pianistes Didier Frébœuf et Nicolas Granelet.

Didier Fréboeuf en solo avec « Piano Sounds » et Nicolas Granelet au sein de son quintette Mental Medication animent la belle et turbulente ouverture de saison – scénique et discographique – du Maxiphone collectif.

Le collectif Le Maxiphone, qui fête ses 15 ans en 2016, rassemble autour de son directeur artistique le clarinettiste Fred Pouget une vingtaine de musiciens inclassables aimant à faire flirter le jazz avec ses frontières les plus changeantes et souvent débridées. Depuis peu, le collectif, jusqu’alors concentré sur ses projets scéniques, s’est lancé dans l’aventure discographique. Deux albums sortent et prennent vie aujourd’hui sur le plateau du Studio de l’Ermitage, ceux de deux pianistes représentant deux générations successives de musiciens du Maxiphone : Didier Fréboeuf, jeune vétéran de la bande, en solo, et Nicolas Granelet, recrue plus récente, à la tête de son groupe Mental Medication composé du saxophoniste et compositeur Olivier Duperron, Alban Guyonnet (vibraphone, percussions, électronique…), Sunny Adroit (basse) et Damien Gouzou (batterie). Pour Didier Fréboeuf, « le Maxiphone Collectif a toujours été à la croisée des chemins, mêlant, au sein des différents projets, des musiciens venant d’esthétiques musicales pouvant sembler  parfois fort éloignées : musiques traditionnelle, contemporaine,  improvisée, baroque, jazz… ».

Contrastes

La musique de son premier album solitaire, après maintes aventures du duo aux grands formats, est l’occasion de faire chanter et résonner son piano dans un climat nouveau : « Cette musique s’est imposée au fil des ans, du désir  de proposer un espace plus personnel, plus pianistique; un espace privilégié pour l’improvisation permettant d’explorer des écritures, des modes de jeu, des sonorités qui n’avaient pas eu, jusque là, place dans ma pratique en groupe… » confie-t-il, n’oubliant pas d’évoquer au passage la musique de son jeune collègue avec qui il partagera la scène au Studio de l’Ermitage : Nicolas Granelet, leader de l’inclassable Mental Medication, dont il souligne volontiers les singularités. « D’abord le son avec une instrumentation mêlant acoustique et électronique. Ensuite la puissance de la rythmique,les ruptures et les contrastes, le côté schizophrène de la musique »… Deux concerts en un et deux univers très différents mais habités par le même esprit de l’improvisation et de l’art musical sans filet.

Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

La maxi-rentrée du Maxiphone
du Mercredi 21 septembre 2016 au Mercredi 21 septembre 2016
Studio de l’Ermitage
8 Rue de l'Ermitage, 75020 Paris-20E-Arrondissement, France

à 21h. Tel. : 01 44 62 02 86. Places : 15 €


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques