La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

La fonction de l’orgasme de Didier Girauldon, Constance Larrieu et Jonathan Michel

La fonction de l’orgasme de Didier Girauldon, Constance Larrieu et Jonathan Michel - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de la Reine Blanche
© Jonathan Michel Constance Larrieu

Conception Didier Girauldon, Constance Larrieu et Jonathan Michel

Publié le 22 avril 2019 - N° 276

Sous la forme d’une vraie-fausse conférence scientifique conçue avec Didier Girauldon et Jonathan Michel, Constance Larrieu se livre à une enquête très documentée sur l’orgasme.

« Si gros que ça ! ». Ainsi s’exclame Freud, lorsque Wilhelm Reich (1897-1957), qu’il considérait comme un excellent élève, lui remet son premier livre intitulé La Fonction de l’orgasme. Car en s’intéressant à cette partie de la sexualité ignorée par son maître dont il finira par se distancer, le médecin autrichien ouvre à la psychanalyse des perspectives nouvelles. En plaçant le corps au centre de sa recherche, en lui attribuant un langage propre, il prolonge les recherches de Freud, et apporte des arguments neufs à son idée selon laquelle la sexualité est au centre de la vie sociale et psychique de l’individu. Dans son spectacle conçu avec le metteur en scène Didier Girauldon et le réalisateur Jonathan Michel, Constance Larrieu développe à son tour cette théorie encore susceptible de provoquer bien des surprises. De susciter bien des interrogations. « La pensée de Reich invite à une réflexion éminemment positive : considérer l’orgasme comme une source de guérison face à la société génératrice de nos angoisses, comme une possibilité d’épanouissement d’activité en général, un moyen d’aller vers l’autre et le monde extérieur », explique la comédienne qui se livre seule en scène à une adaptation très libre de l’essai de Wilhelm Reich.

Jouissance du mot

Sur un plateau habillé d’un tapis à poils longs, meublé par une estrade en forme d’escalier, c’est comme une conférencière que se présente Constance Larrieu. Dans une adresse directe au public, elle entreprend un exposé sur les fonctions vitales de l’orgasme au sens large (féminin et masculin) et illustre ses propos par des schémas et des explications empruntées à Wilhelm Reich. Elle enquête. Ou plutôt, elle met en scène l’enquête qui lui a permis de construire son spectacle. Car pour cette création, affirment Constance Larrieu et Didier Girauldon, « l’intérêt est de donner à voir en filigrane le processus de fabrication, d’écriture de plateau et de production du projet, le thème du spectacle suscitant des réactions très révélatrices du rapport que notre société entretient à l’orgasme, et au bonheur au sens plus large du terme ». Bien que très documentée – aux extraits du livre de Wilhem Reich s’ajoutent des études scientifiques réalisées en Amérique et en France ces dernières années –, leur vraie-fausse conférence échappe ainsi à tout didactisme. Doublée d’une réflexion sur le théâtre, elle est une joyeuse invitation au partage sensible. À la parole comme au plaisir.

Anaïs Heluin

A propos de l'événement

La fonction de l’orgasme de Didier Girauldon, Constance Larrieu et Jonathan Michel
du Samedi 4 mai 2019 au Samedi 18 mai 2019
Théâtre de la Reine Blanche
2 bis passage Ruelle, 75018 Paris

du mardi au samedi à 20h45, sauf le 18 à 19h, dimanche à 15h. Relâche le 14. Tél : 01 40 05 06 96.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre