La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

La Belle

La Belle - Critique sortie Danse
Légende : Questionner la naïveté du conte. Photographie : Arnaud Vasseur

Publié le 10 novembre 2009

A quoi La Belle au bois dormant ressemblerait-elle aujourd’hui ? Nasser Martin-Gousset rêve le conte dans un univers pop et dynamique.

« J’ai toujours aimé et préféré de tous les contes, celui de la princesse qui dormit100 ans avant d’être réveillée par un prince, le prince d’un autre royaume. C’est aussi le fantasme d’échapper à sa vie, sans mourir, dormir longtemps, tout oublier ou presque et recommencer une autre vie. Un matin on s’éveille, un nouveau visage vous regarde et il fait beau… » Nasser Martin-Gousset revisite, avec sa vitalité et son goût pour l’anachronisme habituels, l’univers baroque et onirique de La Belle au bois dormant, qui est aussi l’un des plus grands ballets classiques. Entre chansons des années 80, vidéo et couleurs acidulées, les cinq danseurs rejouent les éléments fondamentaux du conte : l’attente infinie de la Belle, la puissance du désir du prince, l’épreuve de la forêt d’épines et la force subversive incarnée par la sorcière… C’est le labyrinthe du désir qu’il s’agit d’explorer.
 
Marie Chavanieux


La Belle de Nasser Martin-Gousset, du 18 au 27 novembre à 20H30 (dimanche 15H30) au Théâtre National de Chaillot, 1 place du Trocadéro, 75116 Paris. Réservations : 01 53 65 30 00 et www.theatre-chaillot.fr. Du 2 au 5 décembre (horaires variables) à l’Apostrophe, Théâtre des Arts, Place des Arts, 95000 Cergy. Tél : 01 34 20 14 14

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse