La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Kiss & Cry

Kiss & Cry - Critique sortie Danse Paris Théâtre du Rond-Point
Crédit : Marteen Vanden Abeele Légende : Deux mains dans un décor au millimètre : Kiss & Cry.

Théâtre du Rond-Point
Chorégraphie : Michèle Anne de Mey

Publié le 11 juin 2013 - N° 210

Michèle Anne De Mey expérimente la Nano Danse, pour une création collective qui embarque le spectateur dans un monde à part, entre danse et film.

Michèle Anne de Mey se distingue dans le paysage chorégraphique belge et international, pour son parcours d’interprète chez Anne Teresa de Keersmaeker et pour son travail personnel, faisant naître de grandes pièces comme des solos plus intimistes. Sa danse se nourrit de collaborations – aussi n’a-t-elle jamais hésité à s’appuyer sur des compositeurs de musique, des plasticiens, ou à faire de sa danse le point de départ de projets cinématographiques. Kiss & Cry, malgré sa singularité, est une pièce qui s’inscrit dans cette démarche, tout en allant creuser plus finement un langage chorégraphique extrêmement contraint, puisqu’il met en jeu une partie du corps : la main. Un pari fou, qui consiste à mêler la danse au cinéma filmé en direct, faisant de la scène à la fois l’espace de tournage, l’espace de projection, et l’espace de danse, le tout dans un monde volontairement rétréci. Cette aventure a pu s’écrire grâce aux contributions d’artistes faisant de ce projet une véritable création collective.

Une précision extrême

C’est le cinéaste Jaco Van Dormael, réalisateur de Toto le héros ou du Huitième jour, mais également homme de théâtre, qui est à l’origine de Kiss & Cry avec la chorégraphe. Grégory Grosjean, danseur, et Thomas Gunzig, scénariste, se sont intégrés à la création accompagnés de Julien Lambert pour les images, Sylvie Olivé pour le décor, et Nicolas Olivier pour la lumière. Ensemble, ils constituent une ruche au travail pour élaborer, sur le plateau, un monde à part entière, réduit à très petite échelle, dans un décor de maquette filmé en gros plan. C’est là qu’interviennent les mains : les mains et les doigts deviennent de véritables protagonistes qui évoluent au cœur de la scénographie et devant la caméra. Ils dessinent sous nos yeux la poésie d’une histoire du quotidien, inventent une fiction qui donne un autre point de vue sur le spectaculaire et l’illusion. Une expérience inédite.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Kiss & Cry
du Mercredi 19 juin 2013 au Dimanche 7 juillet 2013
Théâtre du Rond-Point
2bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris
Du 19 juin au 7 juillet 2013 à 20h30, dimanche à 15h, relâche les lundis, les 23 et 30 juin. Tel : 01 44 95 98 21.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse