La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda

Je t’aime papa, mais… merci d’être mort !

Je t’aime papa, mais… merci d’être mort ! - Critique sortie Avignon / 2018 Avignon Avignon Off. 11 Gilgamesh Belleville
Philippe Saumont © Christian Berthelot

Gilgamesh Belleville / à partir d’un texte de Nathalie Papin et Philippe Saumont / adaptation et mes Philippe Saumont

S’inspirant des travaux de Boris Cyrulnik et notamment du concept de « résilience », Philippe Saumont raconte sa propre enfance en conviant masques et marionnettes.

« Les copains de mon père (…) ont toujours soif, c’est à cause des cacahuètes » : ces quelques mots extraits du texte de Philippe Saumont expriment bien l’alcoolisme d’un père à hauteur d’enfant. Un enfant pris dans une réalité violente mais qui, des années plus tard, refuse tout autant de se considérer comme victime que de céder à l’alcoolisme ou à la maltraitance. Beaucoup pourtant lui prédisaient pareil sort. Plus forts que l’atavisme familial sont sa volonté de s’en sortir et son élan vital. Nul étonnement si, des années plus tard, Philippe Saumont s’est senti fortement concerné par le concept de « résilience » auquel s’est intéressé Boris Cyrulnik. Sans doute peut-on considérer qu’elle est à l’œuvre dans ce spectacle qui convoque la créativité, l’imaginaire et la poésie tout en faisant la part belle aux marionnettes et aux masques. Des masques réalisés en sucre. L’ingrédient de l’enfance par excellence.

 

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Je t’aime papa, mais… merci d’être mort !
du Vendredi 6 juillet 2018 au Vendredi 27 juillet 2018
Avignon Off. 11 Gilgamesh Belleville
11 boulevard Raspail, Avignon

à 10h. Relâches les 11 et 18 juillet. Tél. : 04 90 89 82 63.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes