La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

It?s not funny

Se demandant si le roman philosophique de Voltaire peut être considéré comme la meilleure pièce de l’auteur des Lumières, le metteur en scène Hervé Loichemol crée un spectacle poussif et sans inspiration.

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Meg Stuart, chorégraphe décidément rebelle !

Meg Stuart, une comédie ? La nouvelle peut surprendre, tant la chorégraphe
américaine, exilée en Europe depuis bientôt quinze ans, taillade sans concession
les masques cache-misère de notre époque. Radicale, sa « danse du désastre »
écorche vif les apparences plus ou moins joliment vernissées et met en scène des
états de corps qui révèlent l’humanité défigurée à force d’ingurgiter des ersatz
de bonheur frelatés. L’insoumise se rangerait-elle aux coups de sifflets de l’entertainment ?
A voir? Car si Meg Stuart pioche dans le catalogue millésimé des best-off de
Buster Keaton, Harold Lloyd et autres emblèmes de la comédie musicale, c’est
pour critiquer en sourdine l’obscénité latente de l’industrialisation des rêves
et l’ère du tout-média. It?s not funny, il fallait s’y attendre, laisse
voir, derrière la réjouissante parade (bigrement salace par moments), l’économie
libidinale que véhicule l’imagerie hollywoodienne injectée en Mbits dans les
neurones siliconés de la planète. Même si c’est pas drôle, mieux vaut en rire?

Gw. David

It?s not funny, concept et mise en scène de Meg Stuart, du 28 au 31 mars
2007, à 20h30, au Théâtre de la Ville, 2 place du Châtelet, 75004 Paris. Rens.
01 42 74 22 77 et
www.theatredelaville-paris.com.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse