La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Entretien / Kaori Ito

Is it worth to save us ?

Is it worth to save us ? - Critique sortie Danse Créteil La Maison des Arts de Créteil
Kaori Ito Crédit : Laurent Paillier

Entretien / Kaori Ito

Après une irrésistible trilogie composée de Je danse parce que je me méfie des mots, Embrase-moi et Robot, l’amour éternel, la brillante Kaori Ito crée à quatre mains Is it worth to save us ? inspiré d’un roman de Mishima.

« Je pars souvent de textes intimes pour créer la danse. »

Kaori Ito

Qui est Miraï Moriyama avec qui vous avez créé et interprétez Is it worth to save us ?

K.I. : Miraï est un acteur et danseur japonais très talentueux. Nous nous sommes rencontrés à Paris grâce à Sidi Larbi Cherkaoui, puis nous nous sommes revus lors de mes passages au Japon. Malgré sa grande notoriété dans notre pays, il reste très ouvert, curieux. Il a travaillé un an avec Inbal Pinto en Israël et récemment avec Damien Jalet pour sa pièce Vessel. C’est pour cela que quand le Kaat, un théâtre de Yokohama, m’a demandé de créer quelque chose, j’ai eu envie de collaborer avec lui.

Qu’est-ce qui a inspiré cette nouvelle pièce ?

K.I. : Un roman de Mishima, non traduit en français, dont le titre est Une belle planète. Il parle d’une famille dont chaque membre croit qu’il est un extraterrestre. Ils viennent tous d’étoiles très différentes, la sœur de Vénus, le père de Mars, etc. Ce qui fait qu’ils sont à la fois unis et très seuls. Cela me touche beaucoup car j’ai l’impression qu’on a cette sensation dans la vie quotidienne, surtout pendant notre enfance mais aussi quand on est un peu à la marge de la société. Moi j’ai vraiment cru, enfant, que j’étais une extraterrestre. J’ai fait quelques tentatives comme essayer de respirer dans la piscine et j’ai été très déçue que ça ne marche pas ! Au début de notre processus de création, Miraï et moi avons écrit chacun un texte sur notre sentiment d’être étranger à ce monde, de notre plus jeune âge à aujourd’hui. Des histoires qui montrent comment nous pensions être spéciaux enfants et comment malgré tout nous nous sentons aujourd’hui banals, comment nous nous amusons d’être banals.  Nous avons travaillé également sur nos différences, nos incompréhensions l’un vis-à-vis de l’autre. Lui s’est installé avec sa famille, très japonaise, très traditionnelle, à Tokyo. Il n’a jamais fait la cuisine, sa femme fait tout. Pour moi qui ai choisi de vivre à l’étranger, en France, ce sont des pratiques extraterrestres, je ne les comprends pas.

Même si le roman de Mishima a inspiré cette pièce, vous avez donc travaillé une nouvelle fois à partir de l’intime ?

K.I. : Oui, je pars souvent de textes intimes pour créer la danse et c’est encore le cas avec ceux que nous avons écrits Miraï et moi. Mais la danse est aussi venue d’autre chose. Dans le livre, il y a un passage où cette fameuse famille veut sauver le monde et parle avec de mauvais extraterrestres qui eux veulent le détruire. Ils évaluent les points forts et les points faibles de l’humanité, se demandent ce qui fait qu’on est humain. Ils disent par exemple que les humains mentent, rient, décorent avec des fleurs mortes. Cela nous a touchés et nous nous sommes demandés comment exprimer par la danse ces éléments humains. Cela nous a permis, en fin de création, de lâcher prise. Nous avons ri, trouvé des mensonges, des fleurs qui nous plaisaient. Cette pièce a véritablement un aspect comique. À tel point qu’à notre grand étonnement le public japonais, réputé pour être très silencieux, a éclaté de rire lors des premières représentations.

Propos recueillis par Delphine Baffour

A propos de l'événement

Is it worth to save us ?
du Mardi 18 décembre 2018 au Jeudi 20 décembre 2018
La Maison des Arts de Créteil
Place Salvador Allende, 94000 Créteil

à 20h. Tél. 01 45 13 19 19. Durée : 1h. Dans le cadre de Japonismes 2018.


Mots-clefs :, ,

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction