La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La saison classique en France

Singularité et audace

Singularité et audace - Critique sortie

Publié le 2 octobre 2009

« L’insolite beauté du plateau du Larzac élève l’inspiration de ceux qui font la musique comme de ceux qui l’écoutent. »

Quelle est la « marque de fabrique » de votre Festival ?
Julie Pelat : La spécificité du Festival et Rencontres de musique de chambre du Larzac provient à la fois de la singularité et de l’audace de la programmation musicale imaginée par le duo fondateur, Jean-Sébastien Dureau et Vincent Planès (pianistes et directeurs artistiques), de l’esprit et de la richesse des rencontres artistiques qu’elle suscite, et du lieu, dont l’insolite beauté élève l’inspiration de ceux qui font la musique comme de ceux qui l’écoutent : le plateau du Larzac.
 
Quels sont vos projets pour la prochaine édition ?
J.P. : A peine l’édition 2009 achevée, l’heure est au bilan ainsi qu’à la confrontation avec la dure réalité qui est la nôtre chaque année – et plus encore cette année : pourra-t-on financer le prochain Festival et offrir ainsi une 6ème édition avec la même exigence et autant d’indépendance artistique ? Les directeurs artistiques travaillent déjà à la programmation musicale 2010, qui proposera de découvrir des œuvres majeures du répertoire de la musique de chambre, intégrant intimement des pièces pour la voix et des œuvres de créateurs d’aujourd’hui.
 
Quel rôle jouent selon vous les festivals dans la vie musicale française ?
J.P. : Les festivals sont un espace culturel de liberté au cœur desquels peuvent s’exprimer des aspirations artistiques et qui favorisent de nouvelles rencontres musicales. Ils sont toujours liés à des lieux, des territoires avec lesquels un lien se tisse, offrant au public l’espoir d’y croiser de rares mais précieux instants d’émotion artistique. Ils favorisent l’émergence et la rencontre entre des artistes d’horizons divers, ils suscitent la curiosité ou vont à la rencontre du public, ils offrent un accès à la musique différent par la proximité qu’ils installent, ils dynamisent et apportent une richesse culturelle dans des territoires ruraux, ils font vivre et exister les artistes, ils donnent à rêver au public…
 

Propos recueillis par A. Pecqueur

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant