La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Visages de la danse 2019

Manta de Héla Fattoumi et Eric Lamoureux

Manta de Héla Fattoumi et Eric Lamoureux - Critique sortie Danse Vitry-sur-Seine Théâtre Jean Vilar
Crédit : Laurent Philippe Manta, solo incontournable de Héla Fattoumi

Critique/reprise
Théâtre Jean Vilar
Chorégraphie Héla Fattoumi et Eric Lamoureux

Publié le 24 février 2019

Avec ses quelques grammes de tissu, ce remarquable solo créé en 2009 convoque des images fortes autour du corps de la femme. Et touche au cœur.

Entièrement couverte, Hélà Fattoumi ne laisse entrevoir que son regard et son front. Elle porte le niqab, ou voile intégral, celui-là même qu’elle a vu abandonné par les femmes de sa famille lorsqu’elle était enfant à Tunis, mais qui marque aujourd’hui un inquiétant retour. En l’endossant, elle expérimente l’empêchement comme la disparition, l’emprisonnement, le tremblement… Dissimulée sous l’épais voile, elle ose et teste tout : le déhanchement, la sensualité, la transparence. Mue par la musique orientale qui évoque la fête, elle s’arrête soudain : dans un silence pesant, apparaît brutalement la force de son regard qui surgit, seul vecteur de son identité. Ses yeux transpercent l’espace comme une lame.

Un grand spectacle, esthétique et politique`

Son solo oscille alors entre la recherche d’états de corps induits par le port du hijab, et la mise en scène du tissu comme d’un objet plastique. Elle s’y engouffre pour lui donner forme, lui donner vie, s’inventer une existence, réinterroger sa présence en tant qu’être humain et en tant que femme. La chorégraphe a fait de ce sujet touchant la question du corps, de son émancipation, de l’emprise des hommes, de la religion ou de la culture sur la femme un spectacle d’une grande beauté plastique, poignant dans les images qu’il convoque. On vit littéralement avec cette femme, on essaye de respirer avec elle, de libérer son cri… Entre étouffement et libération, ce solo est un voyage esthétique et politique, dans tout ce que peut nous dire une masse informe prompte à devenir raie manta, mante religieuse, figure sombre ou silhouette tout en transparence.

 

N. Yokel

A propos de l'événement

Manta de Héla Fattoumi et Eric Lamoureux
du Jeudi 18 avril 2019 au Jeudi 18 avril 2019
Théâtre Jean Vilar
place Jean Vilar, 94400 Vitry-sur-Seine

à 20h. Tél. : 01 55 53 10 60.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse