La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Le Cirque contemporain en France

Cercle vertueux

Cercle vertueux - Critique sortie
© Christophe Raynaud de Lage Légende photo : Le Grand C par la compagnie XY.

CircA / Le petit C / Il n’est pas encore minuit / compagnie XY

Publié le 10 novembre 2014

Directrice de production, Peggy Donck analyse l’impact du Focus cirque 2012 pour la compagnie XY, qui y présentait Le Grand C. Quand la rencontre permet au cirque d’affirmer son identité…  

Quelles ont été les conséquences de la programmation du Grand C dans le Focus Cirque 2012 de l’Institut français ?

Peggy Donck : Des dizaines de professionnels venus du monde entier ont été en mesure de découvrir notre travail. Etant dédié au cirque, le Focus nous a permis de rencontrer des personnes qui avaient déjà une curiosité pour ces formes artistiques. Même si tout va très vite, le Focus Cirque donne ce temps d’une première rencontre avec les professionnels sans trop de pression, et c’est la vraie richesse de l’opération, contrairement à certains festivals internationaux où tout est d’emblée « business ». Grâce au Focus, nous avons conçu ou prolongé des tournées à l’étranger comme en Asie du Sud-est ou sur le continent américain. Mais tout ne se joue pas qu’à cet instant. Le travail d’accompagnement mené par l’équipe de l’Institut français, année après année, est primordial. C’est d’ailleurs ce qui donne toute sa légitimité au Focus Cirque.

«  Le public a pu se montrer vraiment silencieux ou alors quasi hystérique ! »

Comment vos œuvres sont-elles perçues à l’étranger ?

P. D. : Le Grand C a toujours été très bien accueilli. C’est un spectacle caractérisé par la prouesse et un engagement des corps radical, et il raconte quelque chose d’universel sur l’éthique du « faire ensemble », la solidarité et la confiance absolue en l’autre et dans le groupe, avec aussi un certain sens de la dérision. Le courant est toujours passé mais les variations dans les réactions des spectateurs furent parfois surprenantes. Le public a pu se montrer vraiment silencieux ou alors quasi hystérique ! Quant aux professionnels présents à l’étranger, nous avons toujours rencontré beaucoup d’enthousiasme et il est évident que si nous sommes amenés à revenir dans ces pays, nous aurons sûrement l’opportunité de rester plus longtemps et d’aller dans de nouveaux lieux grâce aux rencontres que nous avons faites. C’est un cercle assez vertueux. Pour XY qui se vit en tant que collectif et conçoit chacun de ses spectacles comme une aventure humaine singulière, le fait de travailler à l’étranger nourrit l’imaginaire, le regard et la curiosité de chacun et donc ceux du groupe.

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Festival CIRCa

Le Petit C, reprise et adaptation du Grand C par la 27ème promotion du CNAC, sous la direction de plusieurs artistes de la compagnie, le 21 octobre à 18h. Il n’est pas encore minuit, le 21 octobre à 14h30. Tél : 05 62 61 65 00.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant