La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Haashek… Je te (sur)vivrai

Venu du Caire, un cabaret politique frondeur dirigé par Hassan El Geretly en forme de portrait d’une société contrastée. 

Cour minérale de l’université d’Avignon / par Hassan El Geretly

Venu du Caire, un cabaret politique frondeur dirigé par Hassan El Geretly en forme de portrait d’une société contrastée. 

La médiévale Geste Hilalienne avec ses quatrains moraux et ses louanges au prophète, le music-hall cairote, les récits de la place Tahrir en 2011, les chants de résistance de Suez, les chansons ouvrières de Nubie, les chants soufis, les piques ironiques de Mahmoud Choukoukou, les témoignages, les poèmes, les chansons d’amour… El Warsha puise à de multiples sources surtout populaires  – et parfois oubliées -, et ses œuvres frondeuses conjuguent théâtre, variétés, music-hall et cabaret politique. Première troupe de théâtre indépendante créée au Caire en 1987, composée d’une vingtaine de musiciens et chanteurs,  El Warsha met en œuvre une sorte de work in progress permanent, et présente régulièrement diverses versions évolutives d’un cabaret intitulé Les Nuits El Warsha.

Scepticisme rieur

Un cabaret en prise directe avec les marquantes évolutions politiques du pays, depuis le soulèvement de la Place Tahrir de janvier 2011 qui a conduit à la chute du président Hosni Moubarak et promettait des lendemains meilleurs. Dernière mouture de cette forme de cabaret,  Haashek… s’appuie sur une création récente, Zawaya/ Témoignages de la révolution, qui a mis en lumière cinq personnages. La mère d’un jeune homme tué sur la place, un officier de l’armée, un supporter de football, un voyou acheté par le pouvoir, une activiste des droits de l’homme. Signalons  à propos de droits fondamentaux que des femmes sont violées en toute impunité sur cette place révolutionnaire. Adepte d’un scepticisme à la fois rieur et sarcastique, cette troupe revient sur ces jours charnières en narguant l’idéalisme. « Il y a de multiples points de vue, et ces histoires sont de celles que nous avons tendance à ne pas écouter, à ne pas raconter. »

Agnès Santi

A propos de l'événement

Haashek… Je te (sur)vivrai
du Lundi 14 juillet 2014 au Vendredi 18 juillet 2014
Cour minérale de l’université d’Avignon
Université Avignon, Université d'Avignon et des Pays-de-Vaucluse, 74 Rue Louis Pasteur, 84000 Avignon, France

Festival d’Avignon. Cour minérale de l’université d’Avignon. Le 14 juillet à 23h, du 15 au 18 à 22h, le 17 à 22h et 1h du matin. Tél : 04 90 14 14 14. Durée : 1h45.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes