La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

Guy Mintus en trio, avec Dan Pappalardo à la contrebasse et Philippe Lemm à la batterie

Guy Mintus en trio, avec Dan Pappalardo à la contrebasse et Philippe Lemm à la batterie - Critique sortie Jazz / Musiques Paris Duc des Lombards
Guy Mintus, pianiste israélien installé à New York, est un artiste de premier plan à découvrir pleinement par le public français. © Stathis Mamalakis

DUC DES LOMBARDS / JAZZ

Publié le 27 mars 2019 - N° 275

Le jeune pianiste israélien de New York signe son deuxième album sous son nom en trio. Du bonheur.

Guy Mintus : si vous ne connaissez pas encore ce nom, apprenez-le par cœur et ne l’oubliez plus jamais. Ce jeune pianiste israélien de 27 ans basé à New York depuis six ans est l’un des musiciens les plus captivants de sa génération. L’un des plus ouverts et prometteurs aussi. Après un premier opus sous son nom paru en 2017, porté au pinacle par la presse américaine, « A Home in Between », la distinction du Prix Leonard Bernstein de l’ASCAP (la « Sacem » américaine) et des collaborations symphoniques exceptionnelles (il a joué Rhapsody in Blue en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Bavière et créé son propre Concerto pour piano à Tel Aviv), il signe déjà son retour discographique.

Connecting People

La musique de « Connecting the dots », qui sort en France sur le label Jazz Family, réunit autour de Guy Mintus Dan Pappalardo à la contrebasse et Philippe Lemm à la batterie, dans un flux musical foisonnant, où la musique n’en finit pas de se démultiplier et de se réinventer, dans un récit musical tourbillonnant tour à tour émouvant et exaltant de groove, toujours chantant. Le jazz de Guy Mintus semble par instants surgir d’un conte des Mille et Une Nuits… « La merveille de la musique est qu’elle nous permet de puiser dans une dimension où les choses sont plus liées qu’elles ne le semblent au premier abord. Zohar Argov, Horace Silver, Rumi, Fairouz, un quartier italien à New York et une ville en Ouzbékistan – ce ne sont là que quelques-uns des personnages et des lieux qui ont inspiré cet album. » confie le pianiste. Deux invités de poids présents sur l’album sont à signaler absolument :  la chanteuse israélienne Sivan Arbel dans un poème de Jalâl ad-Dîn Muhammad Rûmî, et le saxophoniste Dave Liebman dans la chanson traditionnelle juive Avinu Malkenu.

Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

Guy Mintus en trio, avec Dan Pappalardo à la contrebasse et Philippe Lemm à la batterie
du Mardi 16 avril 2019 au Mardi 16 avril 2019
Duc des Lombards
42, rue des Lombards, 75001 Paris

à 19h30 et 21h30. Tél. 01 42 33 22 88.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques